Spread the love


De rechute en chute. Décidément, Yannick Noah n’a pas de chance. Le chanteur et ex-champion de tennis avait déjà été contraint au repos forcé au printemps 2023, après une rechute de paludisme. Désormais, c’est probablement une chute qui cloue le sportif et artiste au lit.

Sur Instagram, la société productrice de concerts TS3 a confirmé ce vendredi 17 mai les premières informations communiquées par la presse : “Yannick Noah ayant subi une rupture des tendons au niveau des ischio-jambiers, il doit malheureusement passer par une intervention chirurgicale en début de semaine prochaine, suivie d’une période de convalescence qui durera tout l’été. Nous sommes donc dans l’obligation d’annuler toutes les dates prévues sur cette période, à partir de maintenant et jusqu’au 1er septembre”.

Les muscles ischio-jambiers appartiennent à un groupe de muscles de la cuisse qui permettent l’extension de la hanche et la flexion du genou. On comprend donc que le chanteur soit placé au repos forcé, et d’autant plus s’il doit être opéré.

L’artiste et sportif s’est blessé lors du Match des légendes célébrant le centenaire du Parc Lescure de Bordeaux, mardi 14 mai dernier. Sur son compte Instagram, le vainqueur de l’édition de 1983 de Roland-Garros laisse entendre qu’il serait allé un peu vite au niveau de l’échauffement lors de cette session sportive, lui qui a eu 64 ans ce 18 mai 2024.

« Ça va aller »

Merci à tous pour vos messages 64 ans.. !!! Pas d’inquiétude : mon corps me rappelle que le temps passe… ces douleurs je les connais je vais me bagarrer… ça va aller… Je suis entouré d’Amour. Après mon opération je compte faire une remontada de ouf. À bientôt les Amis prenez soin de vous”, peut-on ainsi lire sur le compte Instagram de Yannick Noah, en guise de légende de deux photos où il apparaît allongé dans son lit, en proie à des douleurs.

Sur son site internet (source 1), le Docteur Wajsfisz, chirurgien spécialiste du genou à Paris, avec son équipe, précise que “la rupture [des tendons] des ischio-jambiers” peut être “soit partielle, soit complète”. “Les types de ruptures sont classées en fonction de leur gravité, du grade 1 (déchirure légère, qui guérit généralement facilement) au grade 3 (rupture complète du muscle qui peut prendre des mois à guérir)”. C’est généralement dans ce dernier cas de figure qu’une prise en charge chirurgicale est requise. Attelle et béquilles peuvent être nécessaires à l’issue de celle-ci, et la rééducation s’étale sur 3 à 6 mois. Souhaitons donc un bon rétablissement à Yannick Noah !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *