Spread the love


Alors que la saison estivale approche, et avec elle la sombre perspective de nouvelles noyades, notamment de jeunes enfants, une société américaine spécialisée dans la sécurité aquatique a publié une étude édifiante. Celle-ci indique que la couleur du maillot de bain joue sur la sécurité de l’enfant à la piscine ou à la plage, du fait de son influence sur la visibilité de l’enfant lorsqu’il se noie.

Des couleurs sombres ou claires à éviter

Nommée Alive Solutions, une société spécialisée dans la sécurité aquatique a ainsi découvert, lors de deux expériences distinctes, que certaines couleurs de maillot de bain sont plus faciles à repérer dans une piscine ou en eau libre (mer, lac). Lors de ces tests, des experts ont placé des maillots de bain de 14 différentes couleurs dans l’eau d’une piscine ou d’un lac, et en eau non agitée vs en eau très agitée. Notons que ces tests n’ont toutefois pas donné lieu à une publication au sein d’une revue scientifique à comité de lecture.

Dans une piscine au fond clair, les tests de l’entreprise ont montré que le rose fluo et l’orange fluo semblaient être les couleurs les plus visibles. Des couleurs plus sombres apparaissaient bien sur le fond clair de la piscine, mais pouvaient passer inaperçu à cause d’ombres, de feuilles ou de saleté. Les maillots de bain blancs et bleu clair n’étaient pas aussi visibles et semblaient disparaître complètement dans la piscine.

Dans les 45 cm d’eau testés, les tests ont ainsi montré que les couleurs très vives, voire fluo, étaient les plus visibles, le rose fluo n’a cependant pas donné de bons résultats au sein du lac. Oubliez en revanche les autres couleurs, plus sombres de type noir ou bleu marine, clairement beaucoup moins visibles et confondables avec des saletés.

Des résultats confirmés par des sauveteurs

“Les couleurs vives et contrastées se détachent plus clairement sur l’eau, ce qui permet aux sauveteurs et aux parents de repérer rapidement un enfant, en particulier en cas d’urgence”, a déclaré Bernard Fisher, directeur de la santé et de la sécurité de l’American Lifeguard Association, dans un courriel de réponse à nos confrères de CNN (Source 1). “Les gens devraient éviter les maillots de bain bleu clair, gris ou vert, car ils peuvent se fondre dans l’eau et aux alentours de la piscine, ce qui rend difficile la détection d’un enfant. Nous recommandons des couleurs vives et contrastées comme le jaune fluo, l’orange, le rose et le rouge vif “, a ajouté Bernard Fisher.

Bien sûr, la couleur de la combinaison n’a pas d’importance si personne ne supervise efficacement, mais elle peut aider et aide effectivement en association avec une supervision efficace et d’autres niveaux de prévention de la sécurité aquatique”, a commenté Natalie Livingston, co-fondatrice et propriétaire d’Alive Solutions, sauveteuse depuis plus de 25 ans.

Un outil de plus dans l’arsenal anti-noyade

Évidemment, l’objectif est d’éviter qu’un enfant ne commence à se noyer, et ce quelle que soit la couleur de son maillot. Et il ne faut évidemment pas compter uniquement sur la couleur du maillot de son enfant pour espérer le sauver d’une noyade. Disons plutôt, comme l’indique à CNN le Dr Maneesha Agarwal, professeur de pédiatrie et de médecine d’urgence à la faculté de médecine de l’Université Emory (États-Unis), que la couleur vive du maillot de bain constitue un outil supplémentaire dans la boîte à outils anti-noyade, avec la surveillance totale et continue d’un adulte, la présence de clôture sécurisée autour d’une piscine privée, la connaissance des gestes qui sauvent, et des cours d’initiation à la natation aux âges appropriés pour que l’enfant soit familiarisé avec l’eau et ses dangers.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *