Spread the love


En France, l’alcool demeure l’un des premiers facteurs de risque de maladies et de décès. En effet, plus de 40000 décès sont attribués aux boissons alcoolisées. En plus des risques cardiovasculaires, ces dernières augmentent le risque de cirrhose et de certains cancers. 

Une nouvelle étude, publiée ce matin dans un bulletin épidémiologique hebdomadaire par Santé publique France, stipule que plus de 650 000 personnes, dont majoritairement des hommes, souffriraient d’hypertension artérielle à cause d’une consommation excessive d’alcool, soit plus de dix verres par semaine.

Si les Français ont réduit leur consommation d’alcool depuis trente ans, les niveaux de consommation restent très élevés tant en population générale que parmi certaines sous-populations, comme les femmes enceintes”, rappelle la directrice générale de Santé publique France, Caroline Semaille, dans un éditorial chapeautant ce bulletin épidémiologique.

Les régions où l’on boit le plus

Une carte de France publiée par Santé publique France affiche les pourcentages de la part de consommateurs d’alcool quotidiens par région, parmi les 18-75 ans. Les régions qui figurent en tête du classement et qui consomment le plus d’alcool sont l’Occitanie, dont la part de consommateurs d’alcool quotidiens âgés entre 18 et 75 ans est de 11%, suivie de la Nouvelle-Aquitaine avec une part estimée à 10,2 %. 

En revanche, c’est dans les régions et les départements d’outre-mer que la consommation d’alcool est la plus faible, avec une part estimée à 5 % environ pour la Martinique, la Guyane, la Réunion et la Guadeloupe. Enfin, la moyenne nationale est quant à elle de 8 %, selon les données de Santé publique France. 

Face à ces valeurs élevées, l’agence sanitaire insiste sur l’importance de faire de la prévention quant à la consommation d’alcool. 

Source : Santé publique France

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *