Spread the love


Dans une interview exclusive accordée à nos confrères de Doctissimo, Jean-Pierre Foucault est revenu sur le double arrêt cardiaque dont il a été victime le mois dernier devant sa maison de Carry-Le-Rouet, près de Marseille. Dès son arrivée à l’aéroport de Marignane, il a commencé à ressentir une forte oppression thoracique. “J’ai demandé à mon épouse un peu d’eau, mais la douleur n’est pas passée. J’ai tout de même pris la voiture en direction de la maison, située à une vingtaine de minutes de l’aéroport. Une fois sur place, je n’ai pas pu gravir les quelques marches qui me séparaient de la porte d’entrée. Je me suis allongé par terre, dans le jardin, et nous avons appelé les secours. Ils m’ont alors indiqué de ne plus bouger”.

Trois semaines de convalescence

Alerté par cette forte douleur cardiaque, le présentateur star de TF1 a immédiatement compris qu’il se passait quelque chose de grave : “L’autre détail qui m’a alerté, c’est que je n’arrivais plus à mettre mes chaussures avant de prendre l’avion : mes pieds étaient gonflés”. Comme il explique à Doctissimo, il a ensuite été transféré vers un hôpital à proximité de son domicile et a été rapidement en chirurgie : Une fois sur place, je n’ai aperçu que des plafonds puis j’ai ressenti une sorte de fraîcheur. C’était la climatisation et j’étais arrivé en salle d’opération. Elle était déjà prête, c’était formidable ! Les chirurgiens m’ont ensuite débouché un stent, puis j’ai été admis au service de soins intensifs. Je suis ensuite monté d’un étage et je me suis reposé durant 5-6 jours”.

Lors de cet entretien, Jean-Pierre Foucault a révélé avoir été victime de deux arrêts cardiaques : l’un dans son jardin et l’autres aux urgences. Après trois semaines de convalescence, il continue de se reposer et livre son secret pour être en forme : « Je travaille une minute et demi par jour ».

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *