Spread the love


Les souches de champignons résistantes rendent le pied d’athlète potentiellement “incurable”, même avec les crèmes les plus puissantes disponibles sans ordonnance. Cette infection cutanée courante est causée par un champignon appelé dermatophyte, qui est également responsable de la teigne. Les traitements antifongiques sont de plus en plus inefficaces, ce qui suscite des inquiétudes parmi les experts. Environ un tiers de toutes les infections cutanées ne répondent plus aux traitements antifongiques, et ce problème ne reçoit pas suffisamment d’attention. Les infections fongiques résistantes aux médicaments sont devenues courantes et le système de santé risque de manquer de traitements efficaces. Environ 15 % des personnes ont souffert d’une infection fongique de la peau au cours de l’année écoulée, et les personnes âgées sont particulièrement touchées. Les dermatophytes se transmettent généralement par contact cutané et se développent dans des environnements chauds et humides. Les infections résistantes aux médicaments peuvent nécessiter des médicaments plus puissants ou des combinaisons de médicaments, mais cela peut entraîner des effets secondaires désagréables (source 1). Les champignons peuvent évoluer pour développer des défenses contre les médicaments antifongiques, et l’utilisation excessive de ces médicaments contribue à ce problème. Les experts recommandent de prescrire tous les traitements antifongiques par un médecin afin de tester la résistance du champignon avant de proposer le traitement. Il est également suggéré de retirer les antifongiques des produits cosmétiques pour ralentir la croissance des champignons résistants. En fin de compte, il est crucial de développer de nouveaux médicaments pour lutter contre ces infections cutanées inconfortables et récurrentes.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *