Spread the love


Environ 15% des femmes seraient touchées par le syndrome des ovaires polykystiques : SOPK. Pour rappel, il est dû à un excès de production d’hormones mâles – les androgènes – au niveau des ovaires. Quand on en souffre, les cycles menstruels peuvent être perturbés, on peut aussi avoir tendance à prendre du poids. Alors, la diététicienne Pauline Pied, alias Lapaulinediet sur Instagram, conseille une journée complète de repas pour celles qui en sont atteintes.

Une journée riche en antioxydants

Au petit déjeuner, vous pouvez opter pour une omelette sucrée, qui serait composée de 3 oeufs, d’une demi banane et de pépites de chocolat noir. Ajoutez-y des noix de Grenoble, qui sont riches en antioxydants et sont donc des anti-inflammatoires naturels. La diététicienne précise qu’il est préférable de commencer la journée « avec une majorité de protéines et de lipides ».

Pour le déjeuner, vous pouvez vous faire un plat qui comporte : des tomates séchées, des courgettes, du poulet et du quinoa. Soit sous forme de salade, soit en plat chaud, à votre guise. Là encore, la diététicienne précise qu’on cherche à lutter contre l’inflammation, d’où le fait d’éviter de consommer du gluten. Mais on peut choisir du blé ancien si on le souhaite, ajoute-t-elle.

Pour un petit goûter, l’objectif est de faire le plein de vitamines et d’antioxydants. Alors, vous pouvez manger un yaourt, avec des fruits et des noix du Brésil.

Le dîner, vous pouvez le composer de la sorte : des aubergines cuites au four avec de l’ail et des herbes de provence. « L’ail est un prébiotique naturel bénéfique pour votre microbiote impacté par l’inflammation », note Pauline Pied. Y ajouter une protéine, via de la fêta. Et vous pouvez compléter avec une salade de pommes de terre. En dessert, optez pour des fruits et un peu de chocolat noir !

Source : Lapaulinediet, Instagram

Leave a Reply

Your email address will not be published.