Spread the love


Cette technologie permet d’améliorer notre compréhension du processus cognitif. Les chercheurs veulent comprendre plus en profondeur le fonctionnement de nos mécanismes cognitifs en reconstruisant la vision humaine à partir des activités cérébrales. Jusqu’à présent, les recherches se sont concentrées avec succès sur la reconstruction d’images statiques à partir d’enregistrements cérébraux non invasifs, mais il manquait des travaux portant sur la récupération d’expériences visuelles continues sous la forme de vidéos (source 1). Le projet “MinD-Video” permet désormais la reconstruction de vidéos de haute qualité à partir des enregistrements cérébraux. Les résultats de cette étude en cours de validation par les pairs sont disponibles sur la plateforme de prépublication Arxiv (source 2)Ce nouveau modèle basé sur l’intelligence artificielle apprend progressivement des informations spatio-temporelles à partir des signaux cérébraux obtenus grâce à la modélisation masquée du cerveau à partir de données scanner IRMf continues.

Ce modèle présente une interprétation biologiquement plausible et offre des vidéos qui se rapprochent grandement de la réalité, démontrant une fois de plus les capacités impressionnantes de l’intelligence artificielle. Les chercheurs ont découvert une corrélation entre l’attention analysée et le cortex visuel ainsi que les réseaux cognitifs supérieurs, ce qui suggère que leur modèle est biologiquement fiable. Leur analyse souligne notamment le rôle essentiel du cortex visuel dans le traitement des informations visuelles spatio-temporelles. De plus, leur encodeur fonctionne par couches hiérarchiques : les premières couches se concentrent sur les informations structurelles, tandis que les couches plus profondes se spécialisent dans l’apprentissage de caractéristiques visuelles plus abstraites.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *