Spread the love


Ce qui devait être une journée ordinaire s’est transformé en cauchemar. En avril 2023, le couple déjeune avec des amis dans un restaurant japonais de sushis.

La sexagénaire ne parvient plus à parler

Mais, après avoir mangé de nombreux rouleaux de poissons crus, Donna Ventura s’est sentie mal. « J’ai appelé une ambulance et à l’hôpital, elle a fait un arrêt cardiaque complet. Sa peau était tendue, des liquides s’accumulaient dans son système – elle souffrait énormément », se souvient son mari.

Elle passe douze jours dans l’unité de soins intensifs du centre médical régional Bozeman Deaconess. En plus d’intenses douleurs, la sexagénaire ne parvient plus à parler et s’exprime uniquement par écrit avec une feuille et un marqueur rouge. « Certains des messages rédigés étaient les suivants : ‘Je ne suis pas sûre de pouvoir continuer longtemps, comment allons-nous faire, je ne supporte pas la douleur », raconte le père de famille.

Elle refuse également la sonde d’alimentation. « Lorsque vous êtes mariés aussi longtemps que je l’étais, vous pouvez comprendre le langage corporel et l’apparence de votre partenaire. La troisième ou la quatrième fois que je lui ai parlé (de la sonde alimentaire), j’ai eu le regard qui disait : j’ai pris ma décision et c’est fini, je n’en parle plus ».

Symptômes neurologiques et troubles digestifs

Elle est décédée à l’hôpital. Mais le coupable n’était pas le poisson cru dans les sushis mais les morilles présentes dans le plat. Quand cechampignon n’est pas suffisamment cuit, il peut être mortel. « Consommées insuffisamment cuites ou en grande quantité (quelques centaines de grammes), elles peuvent être responsables de symptômes neurologiques, accompagnés ou non de troubles digestifs », explique le Centre antipoison belge. Le site précise que les signes de l’intoxication se déclenchent six à douze heures après le repas. « Les patients se plaignent de troubles de la vue, de vertiges, de tremblements, d’instabilité et d’incoordination à la marche. Ces symptômes sont parfois précédés de troubles digestifs, nausées, vomissements, diarrhées, ballonnements, douleurs abdominales ».

Chez Donna Ventura, les morilles ont fini par détruire ses reins et son foie et endommagé son œsophage et sa trachée. Plusieurs autres patients auraient été contaminés dans le même établissement.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *