Spread the love


Aujourd’hui, environ 13 millions de Français sont tatoués. Toutes les générations sont concernées, et depuis une décennie, le tatouage s’est davantage développé en France. Des chercheurs de l’université américaine de Land se sont intéressés au potentiel danger que pourrait représenter les tatouages sur la santé. Ils ont particulièrement analysé le lien entre les tatouages et le lymphome, qui est un cancer du système immunitaire.

Cette étude, publiée dans eClinical Medicine, suggère que les tatouages pourraient être un facteur de risque. Attention, les chercheurs expliquent que de nouvelles études devront être menées pour confirmer cette interprétation.

Parmi les participants ayant eu un lymphome, 21 % étaient tatoués

Les recherches sur les potentiels dangers de l’encre, présente dans les tatouages, sont peu nombreuses. Les chercheurs américains voulaient ainsi s’assurer qu’elle ne présentait aucun danger.

L’étude a été menée sur plus de 11 000 personnes. Ils se sont aperçus que parmi les participants ayant eu un lymphome, 21 % étaient tatoués. En moyenne, 18 % des sujets de leur enquête étaient tatoués. Ainsi, nous observons une différence de 3 points de pourcentage, suggérant que les tatouages seraient un facteur de risque. Cependant, ces chiffres devront être complétés par de nouvelles études.

L’encre des tatouages mises en cause

Le lymphome est une forme de cancer, plutôt rare. En 2018, 3066 nouveaux cas ont été recensés en France. Les chercheurs ont souhaité comprendre s’il pouvait exister un lien entre les tatouages et un risque plus important de développer ce cancer. Ils ont alors noté que les personnes tatouées semblaient davantage touchées. Ils désiraient donc comprendre, en quoi les tatouages pouvaient multiplier les risques.

L’une des raisons serait que lorsque l’encre du tatouage est injectée dans la peau, le corps l’interprèterait comme un corps étranger et ainsi, le système immunitaire serait activé. De ce fait, l’encre serait transportée vers les ganglions lymphatiques, où elle se déposerait.

M.Nielsen, chercheur, précise : « Nous allons poursuivre nos recherches et étudier s’il existe un lien entre les tatouages et le risque de développer d’autres type de cancers. Il est important que nous puissions nous assurer que cela ne présente aucun danger pour les personnes tatouées, ou que, s’il y a un risque, elles en soient informées. »

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *