Spread the love


Pour cela, cet entrepreneur de la Silicon Valley dépense plusieurs millions de dollars chaque année pour développer le meilleur programme anti-âge au monde. Récemment, dans sa quête, il est allé jusqu’à se faire transfuser le plasma sanguin de son fils de 17 ans. Bryan Johnson suit déjà un protocole très coûteux qu’il détaille sur sa chaîne YouTube, appelé le Projet Blueprint. Ce programme comprend un régime alimentaire, un entraînement sportif intensif et des traitements médicaux rigoureux visant à inverser le processus de vieillissement de ses organes. Pour concevoir et mettre en œuvre ce programme, le millionnaire a réuni une équipe de trente médecins et effectue régulièrement des tests et des soins. Ces derniers incluent des lasers, des peelings, des IRM, des électrocardiogrammes, des analyses sanguines et des coloscopies. Cette approche semble porter ses fruits, puisque les analyses ont montré une diminution d’au moins cinq ans de son “âge biologique global”.

La quête de jouvence

L’entrepreneur a voulu aller encore plus loin et tester une technique plus controversée. Certains pensent que le sang d’enfants ou d’adolescents a des propriétés rajeunissantes pour les personnes plus âgées. Cette croyance s’appuie en partie sur des tests réalisés sur des souris, qui ont suggéré que les rongeurs plus âgés gagnaient en espérance de vie en absorbant le sang d’animaux plus jeunes. Les rares essais réalisés sur des humains n’ont cependant donné que peu de résultats. De plus, cette croyance est associée à une théorie du complot affirmant que les membres de l’élite mondiale utilisent des molécules d’adrénochrome issues du sang d’enfants sacrifiés pour rajeunir (source 1).

Pour éclaircir cette question, Bryan Johnson a néanmoins décidé de mener l’expérience sur lui-même, avec l’aide de sa famille. Ainsi, son fils de 17 ans, Talmage, lui a donné son sang, tandis que Bryan a donné son sang à son père, Richard, âgé de 77 ans. Les trois hommes se sont rendus dans une clinique près de Dallas (États-Unis), où ils ont échangé leur plasma sanguin, issu d’un litre de sang prélevé à Talmage et Bryan. Pour l’instant, l’entrepreneur n’a pas communiqué sur les résultats de cette expérience.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *