Spread the love


Les personnes atteintes de psoriasis, une maladie de la peau caractérisée par des démangeaisons, bénéficieront bientôt d’un soulagement grâce à un nouveau médicament approuvé par le NHS.  Le psoriasis provoque des plaques de peau rouges, squameuses et prurigineuses. Dans les cas les plus graves, il peut couvrir presque tout le corps, entraînant des démangeaisons intenses et des saignements dus aux grattages. Ce médicament, appelé deucravacitinib, sera proposé aux patients atteints de formes modérées à sévères de la maladie qui n’ont pas répondu à d’autres traitements.

Des essais concluants

Des essais cliniques ont démontré que le deucravacitinib permettait de réduire d’environ trois quarts les éruptions cutanées causées par le psoriasis. De plus, il a été constaté que ce médicament entraînait moins d’effets secondaires que les autres médicaments actuellement utilisés pour traiter le psoriasis (source 1). Ces dernières années, plusieurs médicaments connus sous le nom d’inhibiteurs de la JAK, capables de réduire l’inflammation associée au psoriasis, ont été développés. Cependant, l’année dernière, des chercheurs ont découvert que ces traitements puissants, également utilisés pour certaines formes d’arthrite, présentaient des risques accrus de problèmes cardiaques, de caillots sanguins et même de cancer. Le deucravacitinib deviendrait donc le premier traitement oral approuvé pour cette maladie en près de dix ans.

Les experts estiment que le deucravacitinib améliorera considérablement la vie de milliers de personnes au Royaume-Uni. Le professeur Laura Coates, rhumatologue à l’Université d’Oxford, déclare :

“Il s’agit d’un médicament très efficace, facile à prendre et nécessitant peu de surveillance. C’est une excellente nouvelle pour les patients atteints de psoriasis persistant qui souhaitent éviter les médicaments puissants pouvant entraîner de nombreux effets secondaires.”

Bien que sa cause ne soit pas entièrement comprise, le psoriasis est associé à une surproduction de cellules cutanées et est considéré comme une maladie liée au système immunitaire. Actuellement, il n’existe aucun traitement curatif pour le psoriasis, qui a tendance à réapparaître régulièrement.

Leave a Reply

Your email address will not be published.