Spread the love


Début mai 2024, Hennessy Sepulveda, une étudiante de la Florida International University (aux États-Unis) se sent mal tandis qu’elle est en train de conduire. « J’ai eu l’impression que ça « tapait » dans ma poitrine, ma vision s’est brouillée, je ne tolérais plus la lumière » se souvient la jeune femme de 19 ans.

Les ados ne devraient pas boire de boissons énergisantes

Rapidement admise à l’hôpital, l’étudiante comprend que ses étranges symptômes sont provoqués par la canette de Monster Energy qu’elle a bue quelques heures plus tôt. « J’en buvais environ une canette par jour, je n’aurais jamais cru qu’une boisson énergisante pouvait me faire du mal ! »

Et pourtant. Interrogé par nos confrères américains du Miami Herald, le Dr. Willam Costa (qui est médecin pédiatre à la Tulane University, aux États-Unis) explique que « les adolescents ne devraient pas boire de boissons énergisantes, car elles sont beaucoup trop concentrées en caféine. »

Pas de boissons énergisantes en cas de TDAH ou d’asthme

Pour le médecin, les boissons énergisantes sont ainsi susceptibles d’être à l’origine de palpitations cardiaques ou d’une arythmie du cœur, avec des conséquences potentiellement gravissimes pour le système cardiovasculaire. Dans de très rares cas, ces boissons peuvent même provoquer le décès par infarctus du myocarde (crise cardiaque).

« Les boissons énergisantes sont particulièrement dangereuses pour les enfants et les adolescents concernés par un trouble déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH) ou pour ceux qui souffrent d’asthme, car les médicaments utilisés pour soigner ces affections sont déjà des stimulants.« 

Pour rappel, la seule boisson indispensable à la vie, c’est l’eau. Les sodas, jus de fruits, sirops, limonades et autres boissons énergisantes… doivent être réservés aux occasions exceptionnelles, chez l’adolescent comme chez l’adulte !

Source : Miami Herald

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *