Spread the love


Gel, savon, huile lavante ou crème nettoyante : le choix peut s’avérer parfois compliqué car le marché propose un nombre impressionnant de produits d’hygiène pour la douche. Chaque marque se décline en plusieurs gammes, conditionnements, etc. Evidemment, tout est une affaire de goût mais pas seulement. La composition compte aussi.

« Les gels douche contiennent des agents tensioactifs, donc des nettoyants, comme le Sodium Laury Sulfate ou le Sodium Laureth Sulfate. Mais également des parabens soupçonnés d’être des perturbateurs endocriniens, des phtalates, des parfums synthétiques, des colorants ou des additifs, dont certains peuvent irriter la peau », indique le Dr Mostefa Rafaa, dermatologue à Paris.

Misez sur le bio

Pour ne pas prendre de risques, il ne sera pas surprenant de conseiller plutôt des produits bio qui ne contiennent pas de sulfates, de parabènes ou d’autres composants chimiques dont les effets peuvent soulever quelques interrogations.

Le bon gel douche selon votre type de peau

Une fois les composants analysés, il faut prendre en considération son type de peau. Pour les peaux sèches ou sensibles, on se tournera plutôt vers une huile lavante. Sans savon, elle remplace le classique gel douche tout en nourrissant la peau et augmente la plupart du temps le niveau d’hydratation de l’épiderme.

Dans le cas d’une peau excessivement sèche on peut opter pour des gels nettoyants émollients. Si le beurre de karité entre dans la liste des ingrédients, c’est une bonne chose. Il a pour principal intérêt de nourrir la peau en profondeur. Pour les peaux sensibles et atopiques, il existe des savons sans savon appelés syndet.

« On en trouve sous forme solide ou liquide et leur composition ne pose pas de problème », ajoute le Dr Rafaa. L’inconvénient est que ce type de produit mousse moins qu’un savon classique, et demande plus de temps de rinçage. Mais pour les peaux irrités, malmenées ou sujettes aux démangeaisons, aux eczéma, aux dermatites, c’est une bonne solution.

Lisez la liste des ingrédients

Et si vous hésitez entre plusieurs produits, choisissez ceux avec des labels et étiquetés Bio. Vous serez sûr de ne pas vous tromper. Lisez aussi la liste des ingrédients. Cela peut paraître fastidieux mais si vous voyez trop de termes incompréhensibles, c’est le signe que le produit risque de contenir des composants déconseillés. Et pour connaître la liste des perturbateurs endocriniens, n’hésitez pas à vous connecter sur le site de l’Agence nationale de sécurité sanitaire alimentaire nationale www.anses.fr

Merci au Dr Mostefa Rafaa, dermatologue à Paris.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *