Spread the love


Les adeptes du thé matcha vont avoir une raison supplémentaire de sourire de toutes leurs dents. D’après une étude japonaise, un bain de bouche à base d’extrait de matcha permet d’inhiber la croissance d’une bactérie à l’origine de la parodontite.

La parodontite est une inflammation bactérienne grave des tissus autour de la dent grave. Lorsqu’elle n’est pas traitée, elle peut ronger la racine d’une dent, provoquant des caries ou même la perte de la dent en question. Pour éviter la maladie, il est conseillé d’adopter des bonnes habitudes d’hygiène dentaire.

Le tri des bactéries

L’étude, publiée dans Microbiology Spectrum, a été menée auprès de 45 personnes souffrant de parodontite chronique. Les participants ont été répartis en trois groupes et ont dissous l’une des trois poudres dans de l’eau pour se rincer la bouche. Ils se sont rincé la bouche avec de l’orge, du matcha ou de l’hydrate de sodium azulène sulfonate, utilisé pour traiter l’inflammation.

Tous les participants ont utilisé le bain de bouche deux fois par jour pendant un mois. Des échantillons de salive ont été prélevés avant et après l’étude. Le résultat est sans appel : les participants ayant rincé leurs bouches avec du matcha ont développé moins de bactéries que celles des autres groupes. Les chercheurs notent également que le matcha n’a pas éliminé les souches de bactéries utiles dans la bouche, ce qui signifie qu’il a tué les mauvaises tout en laissant celles qui sont nécessaires à la bonne santé des dents.

En plus de l’essai clinique, l’étude a également examiné la capacité du matcha à tuer les bactéries en laboratoire. Au bout de deux heures, presque toutes les cellules cultivées avaient été tuées par l’extrait de matcha et au bout de quatre heures, tout était mort.

Un concentré de bienfaits

La poudre de matcha, un thé vert finement moulu que l’on retrouve dans toutes sortes de produits, est déjà réputée pour ses propriétés en matière de polyphénols. Les polyphénols constituent un type d’antioxydant particulièrement puissant. Ils arrivent donc à lutter contre les radicaux libres et réduire le stress oxydatif. Cette poudre verte s’est également avérée, dans des études antérieures, capable de tuer d’autres types de bactéries, comme l’E. coli.

D’une manière générale, le thé vert est également connu pour ses innombrables bienfaits pour la santé, notamment pour la prévention du cancer et des maladies cardiovasculaires, la réduction du taux de cholestérol et ses propriétés anti-inflammatoires et neuroprotectrices.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *