Spread the love


Selon un rapport d’autopsie consulté par l’AFP, l’adolescent, résident du Massachusetts, a subi un arrêt cardioventilatoire dû à l’ingestion d’une substance alimentaire à forte concentration de capsaïcine. La capsaïcine est le composant actif du piment responsable de la sensation de brûlure intense.

Le danger du “One Chip Challenge”

Le “One Chip Challenge” demande aux participants de consommer une chips contenant du piment Carolina Reaper, reconnu comme le piment le plus fort du monde selon le livre Guinness des records, sans boire d’eau le plus longtemps possible. L’emballage de cette chips est particulièrement macabre, vendu en sachet individuel et conditionné dans une boîte en forme de cercueil décorée d’une tête de mort.

Harris Wolobah, qui vivait dans la ville de Worcester, a essayé ce défi le 1er septembre 2023. D’après le rapport d’autopsie, le jeune homme souffrait de pathologies cardiovasculaires, ce qui a pu aggraver les effets de la capsaïcine et contribuer à sa mort. Ce tragique événement a poussé la société fabricant la chips à retirer le produit du marché.

La presse locale a également rapporté plusieurs autres incidents similaires. Des adolescents en Californie et au Minnesota ont été hospitalisés après avoir relevé ce même défi. Ces cas soulèvent des préoccupations croissantes sur les dangers des défis alimentaires extrêmes circulant sur les réseaux sociaux et les conséquences potentiellement mortelles qu’ils peuvent avoir sur les jeunes participants.

La mort de Harris Wolobah a suscité une vague d’émotion et de débats sur la nécessité de réglementer de tels produits et de sensibiliser les jeunes aux risques encourus en participant à des défis dangereux. Les autorités et les parents sont désormais appelés à être plus vigilants face à ces pratiques potentiellement dangereuses.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *