Spread the love


Less is more. Cette approche minimaliste est au cœur de la méthode des “30 jours pour être heureux”. D’après la psychologue Laura Palomares, qui s’est inspirée du documentaire Netflix “The minimalists : Less is now”, il suffirait de se libérer du superflu et de simplifier certains aspects du quotidien pour trouver le bonheur

30 jours pour être heureux

Pour faire du bien à notre santé mentale, la psychologue Laura Palomares, interviewée dans Vogue Italia, fait référence au minimalisme psychologique. Une tendance qui consiste à simplifier notre mode de vie.Émotionnellement, il s’agit d’essayer de gérer les sentiments tels qu’ils sont. Sur le plan cognitif, cependant, nous parlons d’ignorer l’excès d’informations et de données auquel nous sommes exposés et de garder nos pensées concentrées sur le présent”, explique-t-elle dans Vogue Italia. 

Pour passer de la théorie à la pratique, l’experte a appliqué “la règle des 30 jours” vue dans le documentaire Netflix “The minimalists : Less is now”. 

Le premier jour vous vous débarrassez d’une chose, le deuxième jour de deux, le troisième jour de trois, et ainsi de suite

Dans le documentaire, les protagonistes Joshua Fields Millburn et Ryan Nicodemus, couple d’amis et porte-drapeaux du style de vie simplifié, évoquent le “jeu minimaliste des 30 jours”. Alors en quoi cela consiste ? Le premier jour vous vous débarrassez d’une chose, le deuxième jour de deux, le troisième jour de trois, et ainsi de suite jusqu’à atteindre le 30ème jour.  

Fascinée par l’expérience, la psychologue Laura Palomares révèle être passée à l’action avec des résultats prometteurs. “Même si je n’ai pas encore atteint la fin, je dois dire que je n’ai pas de mal à me débarrasser de plusieurs choses chaque jour. Et il ne s’agit pas uniquement d’objets matériels : j’ai supprimé la plupart des fichiers et images de mon téléphone. J’ai réalisé que ce processus de réorganisation et de nettoyage me permet de prendre conscience des excès matériels”, rapporte-t-elle à Vogue Italia. La spécialiste affirme avoir ressenti un sentiment de soulagement mental après s’être débarrassée du superflu. 

Source : Vogue Italia

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *