Spread the love


La trompe d’Eustache est un conduit étroit qui relie l’oreille moyenne et le rhinopharynx (partie de la gorge qui se situe au-dessus du voile du palais et en arrière du nez). Elle est aussi appelée “trompe auditive” ou “tube auditif“. Elle a été décrite pour la première fois au XVIe siècle par le médecin italien Bartolomeo Eustachi d’où elle tire son nom. 

La taille de la trompe d’Eustache varie en fonction de l’âge. Elle mesure environ 18 mm chez l’enfant et 40 mm chez l’adulte. Elle se compose d’un cône externe osseux, d’un cône interne fibrocartilagineux (qui fait partie du pharynx) et de muscles tenseurs et élévateurs du voile du palais (appelés muscles  péristaphylins). 

La trompe d’Eustache est habituellement fermée. Elle s’ouvre néanmoins à chaque bâillement, lors de la mastication ou de la déglutition. Elle a un rôle de protection mais aussi d’aération de l’oreille moyenne. 

Quel est le rôle de la trompe d’Eustache ?

La trompe d’Eustache assure trois fonctions : 

  • Une fonction mécanique : par son action de fermeture, elle empêche tout échange entre l’oreille moyenne et le nez : les sons ne peuvent pas rentrer dans la cavité nasale. D’un autre côté aucune sécrétion ne pénètre dans l’oreille moyenne. 
  • Une fonction de clairence muco-ciliaire : elle permet l’évacuation de l’oreille moyenne. 
  • Une fonction d’équilibration de pression : par sa fonction d’ouverture (lors du bâillement ou de la déglutition), elle permet de faire entrer l’air dans l’oreille moyenne et d’égaliser la pression entre l’oreille moyenne et l’extérieur. Cette faculté protège le tympan de la rupture. 

Quelles sont les maladies qui peuvent toucher les trompes auditives ?

Deux types d’anomalies peuvent affecter la trompe d’Eustache : la catarrhe tubaire et la béance tubaire. 

Catarrhe tubaire : quand les trompes s’obstruent

La catarrhe tubaire est un trouble temporaire ou permanent caractérisé par une fermeture anormale de la trompe d’Eustache.

Il peut être la conséquence d’une obstruction nasale en cas de rhume, derhinopharyngite ou d’allergie. Cette situation peut, dans une certaine mesure, mener à une sensation d’oreille bouchée, une rétraction tympanique, un bourdonnement, une perte d’audition et une douleur au niveau de l’oreille. Si la dysfonction tubaire persiste, du liquide peut diffuser et remplacer l’air, créant une otite séreuse

Selon une récente étude, la catarrhe tubaire est la première cause de sensation d’oreille bouchée affectant près de 30% des individus se plaignant de ce symptôme (source 1).

Catarrhe tubaire : pourquoi la trompe d’Eustache se bouche ? 

Plusieurs facteurs peuvent expliquer l’obstruction de la trompe d’Eustache comme :

  • Une obstruction de l’extrémité de la trompe d’Eustache
  • Une inflammation des parois de la trompe d’Eustache suite à une infection virale (rhume, grippe…). 
  • Une particularité anatomique des trompes d’Eustaches (notamment chez les jeunes enfants en croissance). 
  • Des différences de pression atmosphérique importantes. Nous parlons de barotraumatisme qui se produit lors d’une activité de plongée sous-marine, de randonnée en haute montagne ou bien lors d’un voyage en avion.
  • Une obstruction due à la présence d’une tumeur.

Béance tubaire : quand les trompes d’Eustache sont ouvertes en permanence

Labéance tubaire  est un trouble plus rare qui touche l’adulte et caractérisé par une ouverture permanente de la trompe d’Eustache

Cette anomalie peut donner l’impression de s’entendre parler (autophonie). Elle peut aussi donner lieu à un acouphène de type bourdonnement variant avec la respiration. Bien qu’elle puisse être dérangeante, la béance tubaire est sans gravité. Elle est plus souvent bilatérale (affectant les deux oreilles). 

Selon une étude, ce dysfonctionnement affecterait environ 0,3 à 6,6% de la population (source 2) avec une préférence chez la gent féminine. Les personnes ayant perdu du poids ou souffrant d’allergies, de reflux laryngo-pharyngé, d’anxiété, d’une maladie auto-immune ou d’une maladie neuromusculaire ainsi que les femmes enceintes sont plus susceptibles de développer une béance tubaire.

Trompe d’Eustache bouchée, béance tubaire : quels symptômes ?

Certains symptômes peuvent témoigner d’un dysfonctionnement des trompes d’Eustache : 

  • Une baisse d’audition
  • Une sensation d’oreille bouchée ou pleine
  • Le fait d’entendre sa propre voix ou sa propre respiration (autophonie) ; 
  • Une hypersensibilité aux sons
  • Des acouphènes
  • Des bourdonnements d’oreille
  • Des douleurs dans l’oreille (otalgie) 
  • La perception de claquements et de grondements dans l’oreille.

Les symptômes peuvent s’intensifier ou diminuer au fil du temps et en fonction de la position de la tête. Ils peuvent être plus sévères en cas d’infection respiratoire.

Catarrhe tubaire : comment déboucher les trompes d’Eustache ?

Le diagnostic de la catarrhe tubaire peut être effectué suite à des examens ORL. Ces examens permettent de clarifier la cause précise de ce dysfonctionnement. 

Plusieurs traitements permettent de déboucher les trompes d’Eustache :

  • L’insufflation endotympanique thermale ou méthode de Politzer : la technique consiste à introduire de l’eau thermale sulfureuse dans l’oreille. Cette pratique, vise à libérer la trompe d’Eustache et la caisse du tympan des sécrétions limitant la capacité auditive. 
  • L’utilisation d’un appareil contre la pression dans les oreilles (dispositif EarPopper®). 
  • La rééducation tubaire chez un orthophoniste ou kinésithérapeuthe ou par des instruments comme un ballon (méthode Otovent®). 
  • La tuboplastie par ballonnet : cette intervention chirurgicale consiste à insérer, sous anesthésie générale, un petit cathéter dans la trompe d’Eustache, à l’aide d’un microendoscope. Un ballonnet est ensuite inséré dans la trompe puis gonflé durant 2 minutes, afin de dilater la trompe et ainsi optimiser le drainage des sécrétions. 

En cas d’otite séro-muqueuse avec retentissement auditif et résistance au traitement médical, la pose sous anesthésie générale d’aérateurs trans-tympaniques (appelés “yoyos”), peut être proposée. En cas d’hypertrophie des végétations, celles-ci peuvent être éventuellement retirées (adénoïdectomie).

Béance tubaire : que faire ?

En cas de béance tubaire, il peut être conseillé de consulter un médecin ORL. Chez certains patients, l’irrigation du nez à l’aide d’une solution saline et le contrôle des allergies ou du poids peuvent estomper les symptômes. 

Il existe aussi plusieurs techniques afin de refermer les trompes d’Eustache :

  • Manuellement de manière temporaire : se tenir allongé(e) ou poser les mains sur le cou pour comprimer les veines jugulaires à droite et à gauche. 
  • De manière permanente grâce à une intervention médicale visant à obstruer la trompe d’Eustache (par cathéter intra-tubaire ou par injection intra-muqueuse).

Quelques astuces pour prévenir les anomalies des trompes d’Eustache

Pour prendre soin de ses trompes d’Eustache, il est possible d’appliquer les conseils suivants : 

  •  se moucher régulièrement ; 
  • ne pas renifler ; 
  • mâcher du chewing-gum régulièrement ;
  • éviter le recours systématique aux gouttes et aux décongestionnants nasaux ;
  • surélever sa tête en position couchée. 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *