Spread the love


Le terme yoga signifie « union » en sanskrit. Cette pratique ancestrale originaire d’Inde prône l’union du corps et de l’esprit et l’union de l’âme individuelle (la nôtre) et de l’âme universelle (le Créateur). Cette pratique se transmettait originellement de maître à élèves.

Définition : qu’est-ce que le yoga ? En quoi consiste-t-il ?

Selon la médecine traditionnelle indienne, un corps sain et une bonne hygiène de vie sont nécessaires pour une bonne évolution de l’âme et de l’esprit. Les exercices de yoga mêlent méditation, gymnastique douce, postures et respiration. Objectif : permettre de libérer les tensions psychophysiques accumulées dans les chakras.

Les chakras sont des centres d’énergie spirituelle, situés dans le corps, en correspondance avec certaines fonctions vitales, mentales et spirituelles. On en compte généralement sept, de l’extrémité basse de la colonne vertébrale jusqu’au sommet du crâne. La libération des chakras permettrait une meilleure union du corps et de l’esprit et une meilleure santé pour le pratiquant.

En Occident, le yoga est considéré comme une pratique de bien-être et de détente. Même s’il est à l’origine un concept spirituel, il ne s’agit en aucun cas d’une pratique religieuse. Il est donc accessible à tous, de l’enfant à l’adulte, croyant ou non.

Plus de 10 millions de personnes pratiquent le yoga en France

La pratique du yoga concerne des publics très divers, et peut même être préconisée aux enfants, aux personnes âgées ou souffrant de handicaps. Mais nous ne savons que très peu de choses sur la pratique en France : combien d’adeptes peut-on compter sur le territoire ces dernières années ? Une étude réalisée auprès de 20 000 répondants donne la réponse (source 1), et révèle que pas moins d’un Français sur cinq a pratiqué le yoga ces trois dernières années. Ainsi, en 2010, les Français étaient 3 millions à pratiquer et 10 ans après, ils sont 10,7 millions (soit 20,5 % de la population).

En 2020, près des 3/4 des pratiquants (soit 15 % des Français adultes, 7,9 millions) pratique le yoga régulièrement : 52 % chaque semaine et 22 % une à deux fois par mois. Parmi ces pratiquants réguliers, ce sont les plus de 50 ans qui sont plus assidus quand les 18-24 ans font du yoga plutôt « occasionnellement ». L’épidémie de Covid-19 et les confinements successifs ont participé à cet engouement puisque 26 % des pratiquants (2,8 millions) ont commencé à faire du yoga depuis moins d’un an.

Les hommes se mettent au yoga

Ils représentant en effet désormais 31 % des pratiquants en France. Leurs motivations essentielles ? L’amélioration de la souplesse et l’approfondissement de la connaissance de soi. Là aussi, ce sont des pratiquants assidus qui ont tendance à faire plutôt des séances de 2 heures et plus. Le sondage révèle que les hommes ont tendance à rester fidèles au même style de yoga, et sont très sensibles à l’approche pédagogique proposée par l’enseignant.

Faire du yoga : quels sont les avantages ? À quoi ça sert ?

Selon la tradition indienne, le yoga est une pratique qui agit sur la santé globale de l’individu. Pour les médecins occidentaux, ses bénéfices sont liés au bien-être, à la détente ou à l’amélioration de certains troubles. Le yoga est recommandé pour :

Est-ce que le yoga affine la silhouette ?

Grâce aux séries de postures, le yoga permet de tonifier et de renforcer les muscles, et donc d’affiner la silhouette. Certains types de yoga plus dynamiques sont particulièrement exigeants sur le plan physique. Sans compter que le yoga améliore la santé globale de l’individu, ce qui joue un rôle significatif dans la gestion du poids. Toutefois, il est nécessaire de pratiquer régulièrement pour voir les effets !

Quels sont les différents types de yoga ?

Les séances de yoga se pratiquent généralement en petits groupes sur des tapis de sol, une fois par semaine minimum. La pratique repose essentiellement sur la réalisation de postures (asana), la maîtrise du souffle (pranayama), l’apprentissage des techniques de méditation.

Yoga hatha, brikram, nidra, vinyasa, kundalini, dynamique, yin…

On le sait peu, mais le yoga n’est pas nécessairement une pratique individuelle. Il peut se pratiquer en duos (acroyoga), le plus souvent en couple, voir à plusieurs, entre amis ou en famille.

Quels sont les risques liés à la pratique du yoga ?

Certaines postures de yoga sont déconseillées ou inaccessibles :

  • Aux personnes souffrant de problèmes de hanches graves ;
  • Aux personnes atteintes d’une sclérose en plaques (SEP) ;
  • Aux personnes victimes de crises d’épilepsie.

Enfin, dans le cadre d’une intervention chirurgicale récente (moins de six mois), la pratique du yoga est fortement déconseillée.

Dans tous les cas, il est recommandé de choisir un yoga adapté à son âge, à sa condition physique, à son état de santé et son niveau afin de limiter les risques de blessures. Si vous avez un doute, demandez l’avis de votre médecin !

Comment se déroule une séance de yoga ?

Le cours se déroule en cinq phases successives, plus ou moins longues.

La détente

Lorsqu’on arrive en cours de yoga, les premières minutes sont consacrées à la relaxation. Cette relaxation permet de laisser ses soucis de côté et de prendre quelques minutes pour laisser se faire le vide en soi (pratyahara).

Les exercices respiratoires (pranayama)

Il s’agit d’observer son rythme respiratoire et ses changements. Ces exercices sont essentiels pour apprendre à contrôler sa respiration, mieux se concentrer et moins écouter le mental. Le souffle est très important dans le yoga pour réaliser les postures en pleine conscience, purifier le corps et le mental.

La préparation aux postures

Il s’agit d’une partie consacrée à l’échauffement du corps par des séries de posturesfluides et faciles d’accès. La plus connue est celle de la salutation au soleil (suryanamaskara), une succession de douze postures.

Les postures du corps (asana)

Les postures sont bien sûr au cœur de la séance. Elles sont réalisées debout, allongé, assis avec des niveaux de difficulté progressifs. Il est essentiel de se concentrer sur sa respiration et de chercher le lâcher-prise nécessaire à la méditation (dhyana).

Par exemple, la position du triangle est réalisée debout, les jambes écartées. L’élève inspire profondément en levant les bras tendus à l’horizontale dans l’alignement des épaules. Les hanches pivotent doucement pour que la main droite se pose sur le pied gauche. On maintient la pose, puis après plusieurs respirations, on revient à la position initiale pour refaire le mouvement avec l’autre bras. Il existe plus de 80 000 postures différentes en yoga.

L’intégration, en fin de séance, avec le repos

À la fin d’une séance de yoga, le corps a besoin d’une période de répit et de calme mental avant de reprendre son activité habituelle. Allongé ou assis, l’élève peut relaxer une dernière fois les muscles sollicités au cours de la pratique et faire l’expérience d’un corps et d’un mental apaisés avant de replonger dans son quotidien.

Comment bien choisir son professeur de yoga ?

Avant de choisir un professeur de yoga, il faut d’abord déterminer le type de yoga qui vous convient. N’hésitez pas à demander le droit d’assister à un cours ou d’effectuer un cours d’essai. En général, les centres prévoient cette possibilité à un tarif d’accès préférentiel. Au cours de cette séance, vous pourrez voir si la manière d’enseigner du professeur et la pratique en elle-même sont en adéquation avec ce que vous recherchez.

En France, il n’existe pas de titre officiel pour les professeurs de yoga. La pratique est donc ouverte sur plusieurs types de formation, de qualité variable. Il est conseillé de faire appel à un professeur issu d’une formation minimale de deux ou trois ans et même quatre ans. Assurez-vous également qu’il pratique personnellement le yoga depuis au moins cinq ans à raison de trois fois par semaine minimum.

Les associations UNY, FNEY et FIDHY mettent à disposition unannuaire des professeurs certifiés dans lequel vous pourrez peut-être trouver votre futur professeur. Bon à savoir : la FIDHY et la FNEY sont membres ordinaires de l’UEY (Union Européenne de Yoga regroupant dix-sept fédérations des pays de l’Europe). L’UEY garantit un programme de base commun de l’enseignement du yoga, véritable critère de qualité de la profession.

Quels sont la durée et prix d’une séance de yoga ?

Une séance de yoga coûte entre 20 et 70 euros pour une heure à une heure et demie de pratique, selon le type de cours. Certains centres proposent des tarifs forfaitaires sur plusieurs séances, au mois, au trimestre ou à l’année pour réduire le coût à la séance, mais les disparités régionales restent fortes. Pour des cours de yoga à domicile ou en ligne, comptez entre 40 euros et 70 euros de l’heure.

Le yoga est considéré comme une pratique à mi-chemin entre la relaxation et le sport doux. Elle n’entre donc pas dans la catégorie des disciplines ou thérapies remboursables par la Sécurité sociale et les mutuelles complémentaires.

Voici un exemple de pratique auquel il faut ajouter un temps de relaxation.

En vidéo : Instant Yoga : un cours maison

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *