Spread the love

Le Tour des Flandres a été marqué, ce dimanche 2 avril, par une impressionnante chute collective à 140 kilomètres de l’arrivée, qui a fait tomber plus d’une vingtaine de coureurs dont le Français Julian Alaphilippe et Wout van Aert.

Les images sont impressionnantes. Une immense chute collective est survenue, ce dimanche, sur le Tour des Flandres, mettant à terre plus d’une vingtaine de coureurs dont le Français Julian Alaphilippe mais aussi Wout van Aert. A l’origine, une manœuvre dangereuse mais involontaire de Filip Maciejuk. A 140 kilomètres de l’arrivée, alors que huit coureurs étaient échappés en tête avec quatre minutes d’avance, le Polonais était en train de remonter le peloton lorsqu’il a roulé dans une flaque d’eau sur le bord de la route. Déséquilibré, il est venu heurter la tête du peloton.

Si Maciejuk est parvenu à rester sur sa selle, Tim Wellens s’est lui retrouvé à terre, provoquant une réaction en chaîne avec de nombreux coureurs également tombés dans un incroyable amas de vélos. Si Wout van Aert, favori à la victoire avec Mathieu van der Poel et Tadej Pogacar, a pu repartir sans trop de difficultés, cela n’a pas été le cas de tout le monde, et notamment de Julian Alaphilippe. Touché à la jambe gauche, le double champion du monde a eu besoin de deux bonnes minutes pour retrouver ses esprits et remonter sur son vélo avant de finalement pouvoir reprendre sa place dans le peloton.

Lancés à pleine vitesse, les coureurs sont parvenus à éviter le véhicule.

En revanche, Tim Wellens a été contraint d’abandonner et a été conduit à l’hôpital pour passer des examens, privant Tadej Pogacar de l’un de ses lieutenants. Filip Maciejuk a lui a été mis hors course par les commissaires quelques instants plus tard pour sa conduite dangereuse.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *