Spread the love


Il doit s’arrêter quelque temps. Lewis Capaldi s’est produit sur la scène du festival Glastonbury en Angleterre mais il a été en difficulté à cause de son syndrome Gilles de la Tourette. Il y a deux ans, l’artiste écossais a révélé être atteint de cette maladie. Mais, pendant le concert, il s’est retrouvé en difficulté au moment d’interpréter l’un de ses tubes. Son public a alors pris le relais pour le soutenir. Comme l’explique l’Institut du Cerveau, le syndrome Gilles de la Tourette désigne une maladie neuropsychiatrique à composante génétique caractérisée par des tics involontaires, soudains, brefs et intermittents, se traduisant par des tics moteurs ou des tics sonores.

Après ce concert, le chanteur a pris une difficile décision, la « plus difficile de sa vie ». Dans un post Instagram, il a expliqué cette annonce : « Je suis vraiment désolé de vous faire savoir que je vais interrompre les concerts dans un avenir proche ». Et de compléter : « La vérité est que j’apprends encore à m’adapter à mon syndrome de la Tourette, et samedi il est devenu évident que je devais passer beaucoup plus de temps à mettre de l’ordre dans ma santé mentale et physique, afin de pouvoir continuer à faire ce que j’aime encore longtemps ».

Touché par l’attention du public anglais, il a remercié les spectateurs d’avoir « chanté quand (il) en avait besoin et pour tous les messages incroyables qui ont suivi ». Avant de conclure son message mis en ligne sur le réseau social : « Je suis tellement désolé pour tous ceux qui avaient prévu de venir à un concert avant la fin de l’année, mais j’ai besoin de me sentir bien pour jouer au niveau que vous méritez ». Et de conclure : « Jouer pour vous tous les soirs est tout ce dont j’ai toujours rêvé, donc ça a été la décision la plus difficile de ma vie ».

Leave a Reply

Your email address will not be published.