Spread the love


Qu’est-ce qu’une sinusite ?

La sinusite se caractérise par une inflammation des cavités sinusiennes. Elle est souvent le résultat d’une rhinopharyngite mal soignée et elle est, en général, virale. Toutefois, pour limiter tout risque de surinfection bactérienne des fosses nasales, des antibiotiques sont parfois prescrits.

Quelle huile essentielle pour déboucher les sinus ?

Différentes huiles essentielles peuvent être utilisées pour soulager la sinusite. Voici celles que préconise Didier Pesoni, pharmacien spécialisé en aromathérapie et auteur de “Huiles essentielles, le mag, éditions Terres d’essence” :

L’huile essentielle de myrte rouge.

L’huile essentielle de sarriette vivace.

Comment calmer la sinusite rapidement ?

Les huiles essentielles qui soulagent la sinusite ont des propriétés fluidifiantes pour se débarrasser du mucus, décongestionnantes et désinfectantes contre les virus et les bactéries.

L’huile essentielle d’eucalyptus radié pour déboucher le nez

« L’huile essentielle d’eucalyptus radié se reconnaît à sa ‘vraie’ bonne odeur d’eucalyptus, elle est douce, sucrée, agréable, détaille Didier Pesoni. C’est le remède de référence pour les pathologies à mucus comme le nez bouché, la sinusite. »

Pour soulager la sinusite, l’huile essentielle d’eucalyptus radié peut être utilisée de diverses manières :

– Par voie orale : « Déposer 2 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus radié sur un comprimé neutre ou dans une cuillerée à café de miel et prendre 3 à 4 fois par jour, conseille le pharmacien. Chez l’enfant, la posologie est d’une seule goutte 3 à 4 fois par jour. »

– Par voie cutanée : « appliquer, 3 fois par jour, 5 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus radié sur les sinus concernés, préconise Didier Pesoni. Elle peut être utilisée dès l’âge 7 ans à raison de 1 à 5 gouttes diluées dans 1 à 2 pressions d’huile végétale par goutte d’huile essentielle. »

Bon à savoir : l’huile essentielle d’eucalyptus radié est contre-indiquée aux femmes enceintes, aux nourrissons de moins de 30 mois, aux personnes épileptiques et à celles souffrant d’asthme. Par précaution, avant une première utilisation, il faut effectuer un test cutané.

L’huile essentielle de myrte rouge, pour éliminer le mucus

Elle est efficace en cas de sinusite car elle est fluidifiante et décongestionnante.  Autre intérêt : « elle est très appréciée des enfants en voie orale, dès 7 ans, et en massage dès 30 mois », précise le pharmacien.

– Par voie orale : « déposer 2 gouttes d’huile essentielle de myrte rouge sur un comprimé neutre ou dans une cuillerée à café de miel, 3 à 4 fois par jour, détaille Didier Pesoni. Chez l’enfant à partir de 7 ans, la posologie est d’une seule goutte 3 à 4 fois par jour. »

– Par voie cutanée : « On peut mélanger 3 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus radié et 3 gouttes d’huile essentielle de myrte rouge en application pure sur les sinus 3 fois par jour, propose le pharmacien. Chez l’enfant à partir de 7 ans, diluer 1 à 5 gouttes d’huile essentielle de myrte rouge dans 1 à 2 pressions d’huile végétale par goutte d’huile essentielle et appliquer sur les sinus 3 fois par jour. »

Bon à savoir : l’huile essentielle de myrte rouge est déconseillée aux femmes enceintes et aux mères qui allaitent, ainsi qu’aux nourrissons de moins de 30 mois, aux personnes souffrant d’épilepsie et d’asthme.

L’huile essentielle d’origan compact, un puissant anti-infectieux

L’huile essentielle d’origan compact est un puissant anti-infectieux réservé à l’adulte.

Elle s’utilise pour les sinusites aiguës, par voie orale. « Déposer 1 goutte d’huile essentielle d’origan compact et 1 goutte d’huile essentielle de romarin 1,8 cinéole sur un comprimé neutre. Prendre 4 fois par jour pendant 7 jours », conseille Didier Pesoni.

Bon à savoir : l’huile essentielle d’origan compact est contre-indiquée aux femmes enceintes, aux mères qui allaitent, aux enfants de moins de 30 mois et déconseillée aux moins de 7 ans, aux personnes souffrant d’épilepsie et d’asthme. Elle est également déconseillée par voie orale aux personnes souffrant de gastrite, d’ulcère, de côlon irritable, de maladie de Crohn, d’insuffisance hépatique sévère. Son utilisation par voie cutanée et en diffusion est à éviter. 

L’huile essentielle de ravintsara, un bon antiviral

« L’huile essentielle de ravintsara a des propriétés antivirales exceptionnelles, précise Didier Pesoni. Mais, attention, il ne faut pas la confondre avec l’huile essentielle de ravensare ou ravensara aromatica. A l’achat, il faut donc bien vérifier qu’il est spécifié “cinnamomum camphora”, ainsi qu’origine Madagascar et 1,8 cinéole ! »

– Par voie orale : « Déposer 1 goutte d’huile essentielle de ravintsara et 1 goutte d’huile essentielle d’eucalyptus radié sur un comprimé neutre ou dans une cuillerée à café de miel et prendre 3 à 4 fois par jour », indique le pharmacien.

Bon à savoir : l’huile essentielle de ravintsara est contre-indiquée chez les femmes enceintes, les mères qui allaitent, les nourrissons de moins de 30 mois, les personnes souffrant d’épilepsie ou d’asthme.

L’huile essentielle de sarriette vivace pour la sinusite aiguë

L’huile essentielle de sarriette vivace est un anti-infectieux efficace sur les virus et les bactéries.

Par voie orale et uniquement chez l’adulte : « déposer 1 goutte d’huile essentielle de sarriette vivace et 1 goutte d’huile essentielle d’eucalyptus radié sur un comprimé neutre et prendre 4 fois par jour durant 7 jours », indique Didier Pesoni.

Bon à savoir : l’huile essentielle de sarriette vivace est contre-indiquée aux femmes enceintes et aux mères allaitantes, aux nourrissons de moins de 30 mois, aux personnes souffrant d’épilepsie ou d’asthme. Par voie orale, elle est également déconseillée aux personnes souffrant de gastrite, d’ulcère, de côlon irritable, de maladie de Crohn, d’insuffisance hépatique. Il est également préférable de ne pas l’utiliser en diffusion ni chez les enfants de moins de 7 ans.

Quelle huile essentielle pour sinusite en inhalation ?

Seules certaines des huiles essentielles pré-citées peuvent être utilisées en inhalation.  Voici lesquelles et comment bien les utiliser.

L’huile essentielle d’eucalyptus radié s’utilise en inhalation humide. « Verser 2 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus radié dans un bol d’eau tiède et effectuer des inhalation 3 fois par jour », conseille le pharmacien.

On peut également faire des inhalations avec un mélange de deux huiles essentielles : eucalyptus radié et myrte rouge. « Verser dans un bol d’eau tiède 1 goutte d’huile essentielle d’eucalyptus radié et une goutte d’huile essentielle de myrte rouge et effectuer des inhalations 3 fois par jour », explique Didier Pesoni. Ou encore HE d’eucalyptus radié et HE de ravintsara : « Verser 2 gouttes d’huile essentielle de ravintsara et 2 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus radié dans un bol d’eau tiède et inhaler 3 à 4 fois par jour », propose le pharmacien.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *