Spread the love


« On considère qu’un cuir chevelu est gras si une sensation de lourdeur, de luisance ou si une odeur désagréable se développe au niveau des racines au lendemain d’un shampooing correctement effectué », explique le coiffeur Olivier Lebrun, créateur du salon Olab Paris. Ce fâcheux constat peut avoir plusieurs origines, en dehors du facteur héréditaire.

Dans tous les cas, « il s’agit d’un dérèglement de la glande sébacée qui produit naturellement le sébum au niveau du bulbe pilaire ». Mêlé à la sueur, il constitue un film hydrolipidique qui protège le cuir chevelu de l’impact négatif que pourraient avoir sur lui les agressions extérieures (microbes, dessèchement…).

L’huile essentielle de pamplemousse à la rescousse

Très bien pourvue en limonène, l’huile essentielle de pamplemousse (Citrus paradisi) possède des propriétés légèrement exfoliantes, assainissantes et circulatoires, notamment au niveau du cuir chevelu.

Autres atouts, le limonène resserre les écailles du cheveu et apporte brillance. « Enfin, l’huile essentielle de pamplemousse aide à solubiliser le surplus de sébum, facilitant ainsi son élimination, aidée en cela par les tensioactifs présents dans les shampooings », explique Françoise Couic-Marinier, aromathérapeute et pharmacienne.

Comment utiliser cette huile essentielle sur les cheveux ?

L’HE de pamplemousse peut s’utiliser simplement , en l’ajoutant à l’un de vos produits pour cheveux habituels :

  • Dans un masque capillaire : 30 gouttes pour 100 g d’argile ou dans un masque prêt à l’emploi de 100 ml.
  • Dans le shampooing : ajouter 30 gouttes dans le flacon de 100 ml, à laisser agir quelques minutes.
  • Dans votre après-shampooing : ajouter 15 gouttes dans un flacon de 200 ml, à rincer après 10 minutes de pause.

Attention : l’HE de pamplemousse est photosensibilisante, et donc à n’employer que le soir. Elle est également contre-indiquée avant le 4e mois de grossesse, pendant l’allaitement et chez les enfants.

Une autre solution contre les cheveux gras : l’argile

Roche sédimentaire riche en minéraux (potassium, calcium, zinc, magnésium… ), l’argile a cette faculté d’absorber l’excès de sébum, tout en apportant à la peau des sels minéraux et des oligoéléments. « Le calcium procure de la brillance et évite la chute des cheveux, tout comme le magnésium qui retarde aussi l’apparition des cheveux blancs, ou encore le phosphore qui renforce la racine des cheveux en améliorant la circulation sanguine vers le follicule pileux », ajoute Françoise Couic-Marinier. À la clé : un cuir chevelu apaisé et des cheveux qui graissent moins vite.

En masque, une fois par semaine, mélangez 3 cuillerées à café d’argile avec 1 cuillerée à soupe d’hydrolat de géranium (astringent) pour en faire une pâte onctueuse. Appliquez de préférence sur cheveux mouillés, en insistant sur le cuir chevelu, et laissez poser 15 minutes en veillant à ce que le masque reste toujours humide (en l’humidifiant avec un vaporisateur d’eau par exemple) pour ne pas trop assécher le cuir chevelu.

Notre experte : Françoise Couic-Marinier, aromathérapeute et pharmacienne, auteure de Les Huiles essentielles, le guide complet pour toute la famille (éd. Solar)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *