Spread the love


Il n’est pas rare que notre situation amoureuse ne nous convienne pas et pourtant, nous tendons à la reproduire systématiquement au cours de notre vie. Les schémas répétitifs en amour revêtent des scénarios relativement variables mais le résultat est toujours le même à la fin et génère un sentiment d’impuissance.

Qu’est-ce qu’un schéma répétitif en amour ?

Nous parlons de schémas répétitifs lorsque nous reproduisons les mêmes histoires dans notre vie sentimentale.

Il ne s’agit d’ailleurs pas exactement des mêmes scénarios. Il y a des variations qui rendent ces répétitions moins évidentes à déceler. Beaucoup de personnes ne se rendent pas compte qu’elles rejouent la même chose, elles croient à de simples coïncidences. Christophe Carré, auteur des Schémas répétitifs : arrêtez de reproduire les mêmes erreurs et reprendre son histoire en main aux éditions Larousse. 

Ces schémas sont la conséquence de peurs ou de blessures anciennes et profondes qui n’ont jamais guéri et auxquelles nous restons attachés. C’est aussi le résultat de certaines croyances qui guident nos comportements. “Le problème est que tant que nous n’avons pas pris conscience de ces mécanismes, nous en restons prisonniers”, selon l’auteur. 

Par exemple, la peur de l’abandonpeut mener certain(e)s à une jalousie maladiveou encore à l’absence d’engagement. Évidemment, ces attitudes mènent inévitablement à des échecs répétés. On se  retrouve détesté(e) par son/sa partenaire et largué(e) presque à chaque fois. Autre exemple,  l’intolérance à la frustration amoureuse ou la dépendance affective : ces tendances peuvent  mener à s’accrocher à des histoires d’amour à sens unique et donc à une grande souffrance.

Pourquoi reproduit-on toujours les mêmes erreurs en amour ?

“Il n’est pas tout à fait exact de dire que nous reproduisons toujours les mêmes erreurs. En réalité nous sommes prédisposés à répéter ce qui n’est pas cicatrisé”, explique Christophe Carré. Plus un événement a été douloureux, plus il est susceptible de nous causer à nouveau du préjudice.

Vous l’avez donc compris, c’est parce qu’une histoire d’amour vous a fait beaucoup souffrir, qu’il est judicieux d’identifier les causes profondes et de comprendre les mécanismes sous-jacents qui vous ont mené à ce désarroi afin de ne pas les rejouer. 

Ajoutons que “certains schémas résultent en réalité de stratégies d’évitement inconscientes d’anciens schémas limitants “, selon Christophe Carré. Par exemple, le fait d’éviter tout engagement ou bien d’abandonner lâchement ses partenaires à chaque fois pourrait s’expliquer par d’anciens comportements opposés (comme le fait d’étouffer l’autre par peur de l’abandon et jusqu’à le faire fuir). Or ces deux attitudes antagonistes sont aussi inefficaces l’une que l’autre et apportent le même lot de souffrances.

Comment reconnaître un schéma relationel répétitif ?

Voici quelques signes que vous êtes peut-être dans un schéma répétitif amoureux :

  • Vous avez le sentiment de n’avoir jamais été heureux(se) en amour. À chaque fois que vous avez ressenti des sentiments amoureux, vous avez été déçu(e) ;
  • Vous adoptez à chaque fois des comportements similaires et vous investissez à chaque fois les mêmes émotions au début d’une relation ;
  • Vous méprisez et délaissez vos partenaires successifs et votre vie sentimentale ;
  • Vous cherchez à chaque fois à contrôler ou à dominer l’autre pour vous procurer un sentiment de sécurité
  • Vos ex conjoint(e)s, vous reprochent tous(tes) la même chose ;
  • Vous n’avez jamais eu de relation sur le moyen à long terme ; 
  • Vous tombez amoureux(se) d’un même type de profil : par exemple, vous choisissez à chaque fois des hommes indépendants qui vous font passer au  second plan ou pire des hommes manipulateurs voire violents. Peut-être êtes-vous dans un schéma de soumission liée à une faible estime de soi ou à un manque affectif

Comment sortir d’un schéma répétitif ?

Pour sortir de ces cercles vicieux, il est nécessaire de prendre conscience de ce dernier.

Pour cela, une aide peut être nécessaire. Néanmoins certaines personnes parviennent naturellement à diagnostiquer les causes de leurs échecs dans leurs relations amoureuses. Christophe Carré. 

Selon son ouvrage, une fois que vous avez repéré les scénarios rejoués, il faut absolument éviter de :

  • se soumettre à ces schémas : “une personne plus tourmentée par la répétition de ces scénarios va avoir tendance à valider le schéma, à chercher à le revivre et à éliminer tout ce qui menace le maintient du schéma en ne sélectionnant que les situations et les relations qui le confirment et le renforcent”. Malheureusement, la déception amoureuse n’est jamais loin.
  • neutraliser le schéma : “d’autres personnes peuvent choisir une issue différente qui consiste à fuir toutes les situations dans lesquelles, elles vont être confrontées au schéma qui se répète. Par exemple, une personne prise dans un schéma de méfiance évitera toutes les situations dans lesquelles les autres peuvent lui infliger de la souffrance, de la maltraitance et de l’humiliation.” Éviter ainsi le schéma fait entrer dans un nouveau schéma destructeur.
  • combattre le schéma : ” lutter contre le schéma en prenant de façon systématique des mesures radicalement opposées ne fournit pas non plus des réponses très probantes.”

Afin de sortir efficacement d’un schéma, l’idéal est d’adopter une certaine neutralité par rapport au schéma. ” Ne pas se fermer de portes, éviter les étiquettes et les conclusions hâtives le tout en gardant une certaine distance, une légèreté afin d’accéder à une vie affective plus sereine”, conseille Christophe Carré. 

Prendre conscience d’un schéma de répétition 

Voici un petit exercice tiré de l’ouvrage de Christophe Carré, Schémas répétitifs : arrêtez de reproduire les mêmes erreurs et reprendre son histoire en main aux éditions Larousse. Réfléchissez aux questions suivantes. Vous pouvez noter vos réponses par écrit.

• Pouvez-vous identifier plus précisément les situations dans lesquelles un sentiment de répétition d’un schéma se produit ? Où ? À quel moment ? En compagnie de quelle personne ?De quelle manière cela se manifeste-t-il ?

• Quels mots choisiriez-vous pour décrire vos émotions et vos sensations corporelles ?

• En considérant chaque émotion, chaque sensation séparément, sur une échelle de 0 à 10 comment évaluez-vous leur intensité ?

• Plus précisément, de quoi avez-vous peur ?

 • À l’origine de ces schémas qui se répètent, quels sont – selon nous – vos besoins personnels insatisfaits ?

• Outre les problèmes, quel confort provisoire, quels bénéfices secondaires vous apportent-ils ?

• Quel regard portez-vous sur vous-même et comment appréciez-vous votre valeur personnelle ?

Un tel exercice a pour vocation de vous sensibiliser aux effets des schémas négatifs sur votre personne. Il vous permet de pointer vos expériences désagréables et d’être plus attentif àvos besoins afin d’installer les premières lignes du changement. Si vous l’avez trouvé difficile, fastidieux, éprouvant, cela signale peut-être un premier pas vers votre libération.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *