Spread the love


Selon cette étude, menée sur une période de huit ans avec la participation de 85 000 Britanniques équipés de capteurs de luminosité, même une faible exposition à la lumière pendant la nuit peut augmenter considérablement le risque de diabète. Le simple fait de s’endormir avec une télévision allumée ou une lampe de chevet allumée augmente ce risque de 29%. Ce pourcentage grimpe à 39% avec un plafonnier de moyenne intensité et atteint 53% en présence d’un néon puissant. Andrew Phillips, premier auteur de la publication et expert en étude du sommeil à l’Université australienne de Flinders, explique que la lumière passe à travers les paupières fermées, envoyant un signal d’alerte au cerveau. Ce signal perturbe la régulation normale de l’insuline, similaire à ce qui se produit au début du diabète.

Cette nouvelle étude confirme des recherches antérieures, qui avaient déjà montré que la lumière nocturne pouvait perturber le métabolisme du glucose. Par exemple, des taux anormaux de sucre dans le sang avaient été observés chez des volontaires après une nuit passée dans une chambre éclairée. Le suivi à long terme de milliers de personnes dans cette nouvelle étude a permis d’isoler l’effet de la lumière nocturne en neutralisant les autres facteurs de risque de diabète.

Andrew Phillips insiste sur l’importance de respecter notre horloge biologique, soulignant la nécessité de maintenir une alternance régulière entre les phases actives de la journée et les phases de repos nocturne. Il offre toutefois une lueur d’espoir pour ceux qui travaillent de nuit : en se reposant vraiment dans l’obscurité, même en pleine journée, il est possible d’envoyer au cerveau un signal efficace de repos, pourvu que l’on bénéficie d’un nombre suffisant d’heures de sommeil.

Cette étude souligne l’importance de prendre des mesures simples pour améliorer la qualité du sommeil et potentiellement réduire le risque de développer des maladies graves comme le diabète de type 2. Pour ceux qui cherchent à optimiser leur santé, il pourrait être judicieux de s’assurer que leur environnement de sommeil est aussi sombre que possible.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *