Spread the love


Est-ce que le riz au lait est calorique ?

Une portion de 100 g de riz au lait fournit 126 calories en moyenne. Elle apporte aussi un peu plus de 3 g de protéines et de lipides et 21 g de glucides dont 14 g de sucre. Mais pas seulement ! « Le riz au lait fournit aussi du calcium et du phosphore bon pour les os, du magnésium pour le système nerveux, du potassium qui participe à la régulation de la tension artérielle, et des vitamines A et du groupe B », énumère Aurore Lavergnat, diététicienne-nutritionniste.

Le riz au lait maison fait-il grossir ?

Tout dépend de la manière dont on le cuisine ! On peut confectionner un riz au lait sain en choisissant les bons ingrédients ! Voici ce que conseille Aurore Lavergnat, diététicienne-nutritionniste :

– Opter pour du lait écrémé : il renferme moins de 0,5 % de matières grasses contre 3,5 % pour le lait entier et 1,5 % pour le lait demi-écrémé.  Du côté des jus végétaux, ceux qui renferment le moins de lipides sont la boisson à l’amande avec 1,5 g et seulement 0,12 g d’acides gras saturés, le jus de riz avec 1 g de lipides et 0,11 g d’acides gras saturés.

« Et pour une texture aussi onctueuse que le lait de vache, opter pour le lait végétal de soja, pour celles qui le peuvent », propose la diététicienne-nutritionniste.

A savoir : il n’y a quand même qu’avec le lait entier que l’on obtient un riz au lait très moelleux et crémeux !  

– Préférer un riz complet ou semi-complet : si ces deux riz sont légèrement plus caloriques que le riz blanc (157 calories aux 100 g contre 144), ils sont plus intéressants sur le plan nutritionnel à plusieurs niveaux : ils apportent davantage de fibres (2,3 g aux 100 g pour le riz complet contre 0,8 g pour le riz blanc), plus de vitamines et de minéraux et ils ont un indice glycémique plus bas :  50 pour le riz complet contre 70 pour le riz blanc. Ce qui rend le riz semi-complet et le riz complet plus rassasiant que le riz blanc, il y a donc moins de risque de grignoter entre les repas et l’indice glycémique plus bas limite les pics de glycémie. A noter : « la cuisson des ces riz est plus longues, et la texture onctueuse sera un peu moins présente du fait des fibres importantes et de la moindre quantité d’amidon qui donne ce côté onctueux, mais nutritionnellement parlant c’est une très bonne solution ! », précise Aurore Lavergnat.

– Choisir le bon sucre :  le sirop d’agave ou le sucre de fleur de coco ont un indice glycémique plus bas que le sucre blanc : seulement 15 pour le premier et 50 pour le second contre 70 pour le sucre blanc.  Leur pouvoir sucrant est également jusqu’à 30 % supérieur à celui du sucre blanc. Résultat, on en met moins !  Autre solution pour moins sucrer : utiliser de la vanille, de la cannelle, de la fleur d’oranger pour parfumer.

« N’oublions pas que l’Organisation mondiale de la santé recommande de ne pas dépasser 50 g de sucres libres par jour, rappelle Aurore Lavergnat. C’est-à-dire les sucres ajoutés dans les aliments et ceux présents dans les jus de fruits. »

Bien que confectionner avec des aliments plus sains que le riz blanc et le sucre blanc, le riz au lait n’est pas un dessert à consommer au quotidien quand on surveille sa ligne, il doit rester un plaisir occasionnel !

« Il est aussi calorique qu’une crème caramel, qu’une crème au chocolat ou qu’une île flottante, avertit Aurore Lavergnat. Et il l’est beaucoup plus qu’un yaourt nature qui fournit environ 57 calories aux 100 g, 4 g de glucides et 2 g de lipides ou qu’un fruit frais qui apporte, en moyenne, 59 calories aux 100 g, 11 g de glucides et pas de lipides. Ces deux derniers desserts doivent donc être privilégiés au quotidien. »

La recette du riz au lait

Ingrédients pour 4 personnes : 75 g de riz rond complet ou semi-complet, 70 cl de lait écrémé, 35 g de sucre de fleur de coco, 1 c. à c. de cannelle, de vanille en poudre ou d’eau de fleur d’oranger.

La préparation

Rincer le riz. Le faire cuire 4 min à ébullition dans l’eau. Egoutter. Puis, dans la casserole, verser le lait, le sucre de fleur de coco, la cannelle (ou la vanille ou la fleur d’oranger). Porter à ébullition. Quand le lait bout, verser le riz en pluie. Baisser le feu.

Le temps de cuisson du riz au lait

Laisser cuire 40 à 45 min à feu doux en remuant régulièrement. Réfrigérer avant de déguster tiède ou froid.

Du riz au lait au petit-déjeuner

Plutôt qu’un pain au chocolat ou qu’un croissant au petit-déjeuner, si vous aimez les douceurs sucrées, préférez le riz au lait. « Une petite portion de 100 g est bien moins calorique qu’une viennoiserie qui en fournit entre 300 et plus de 400, rappelle la diététicienne-nutritionniste. Il fournit donc davantage d’énergie sur la durée et rassasie plus, ce qui évitera d’avoir un petit creux à 11 h ! »

Est-ce que le riz au lait constipe ?

« Le riz au lait élaboré avec du riz semi-complet ou complet ne constipe pas, car ces derniers ont un apport intéressant en fibres. Il n’y a donc pas de ralentissement du transit intestinal, explique la diététicienne-nutritionniste. En revanche, le riz blanc lui est pauvre en fibres et peut entraîner une constipation chez les personnes qui ont un transit intestinal lent qui peut être dû à de mauvaises habitudes alimentaires, à du stress, à un manque d’activité physique, un manque d’hydratation… »

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *