Spread the love

Toutes les boissons ne se valent pas sur le plan nutritionnel et énergétique. Si l’eau ne contient ni sucre ni calories, les jus de fruits, les sodas et les boissons alcoolisées font bel et bien grimper la facture calorique. Mais, au risque de vous décevoir, « il est absolument inenvisageable de boire des sodas (même allégés en sucre), des jus de fruit ou encore des pintes de bière à longueur de journée pour prendre du poids, insiste le Dr Nina Cohen-Koubi, médecin nutritionniste. À long terme, cela risque de mettre votre santé globale en danger ! » Sur quelles boissons peut-on donc miser pour prendre du poids sainement ? On fait le point.

Les boissons caloriques à éviter absolument pour prendre du poids

Si vous cherchez à prendre du poids de manière saine, il est préférable d’éviter certaines boissons riches en calories vides, en sucre ajouté et / ou en ingrédients peu nutritifs. Parmi les boissons à éviter – ou du moins à consommer avec modération :

  • Les boissons gazeuses et les sodas, souvent riches en sucre ajouté, en additifs alimentaires et en calories vides, ce qui signifie qu’ils fournissent peu ou pas de nutriments essentiels. Ils participent de manière malsaine à la prise de poids et peuvent notamment entraîner des ballonnements et un inconfort digestif, souligne la nutritionniste.
  • Les boissons énergisantes, qui peuvent contenir de grandes quantités de sucre, de caféine et d’autres stimulants. Bien qu’elles offrent un regain d’énergie à court terme, elles ne peuvent pas être considérées comme des boissons saines car elles peuvent être à l’origine d’une nervosité inhabituelle, d’une anxiété, de troubles du sommeil, d’irritations de l’estomac, etc.
  • Les boissons industrielles sucrées, telles que les jus de fruits plus ou moins concentrés et pauvres en fibres alimentaires, les sirops, les eaux et autres boissons aromatisées aux fruits, contiennent souvent des quantités élevées d’édulcorants. Elles peuvent contribuer à la prise de poids, mais ne fournissent aucun nutriment essentiel et doivent être évitées.
  • Si vous êtes amateur ou amatrice de café, allez-y mollo et évitez d’ajouter trop de sucre, de sirop ou encore de crème sucrée. De même avec le thé !
  • Et sans surprise, la consommation excessive d’alcool peut avoir un impact négatif sur votre santé et votre poids. Pour cause ? L’alcool est riche en calories, mais il fournit peu de nutriments. De plus, il peut réduire l’appétit, induire des choix alimentaires malsains, affecter la digestion, déséquilibrer le microbiote, compliquer l’absorption des nutriments et favoriser l’émergence de nombreuses maladies graves à long terme.

Quelles sont les boissons les plus caloriques (et saines) pour favoriser la prise de poids ?

Comme indiqué ci-dessous, l’eau est essentielle pour rester hydraté(e), mais elle ne fournit pas de calories. En complément d’une alimentation adaptée, vous pouvez miser de temps en temps sur quelques boissons riches en calories et en nutriments pour favoriser la prise de poids :

  • Le lait entier, source de protéines, de graisses et de glucides. Il contient également des vitamines et des minéraux essentiels. Vous pouvez le boire tel quel, l’utiliser comme base pour des smoothies ou le mélanger avec des suppléments nutritionnels.
  • Méfiez-vous des smoothies vendus dans le commerce et préférez préparer vos smoothies à la maison à base de lait entier, de fruits, de légumes, de yaourt, de beurre d’arachide, d’huile de coco ou d’autres ingrédients riches en calories. Consommés une fois de temps en temps, ils ne posent pas de problèmes, mais s’ils intègrent votre alimentation quotidienne, ils peuvent entraîner des troubles digestifs. Faites donc preuve de modération.
  • Optez pour des jus de fruits naturels et non filtrés qui contiennent plus de calories et de nutriments que les jus commerciaux. Tenez-vous-en à un ou deux verres par jour.
  • Vous pouvez aussi fabriquer vos propres eaux aromatisées : il suffit d’ajouter quelques rondelles d’agrumes, de légumes ou de fruits rouges bios dans un litre d’eau fraîche et de laisser le tout infuser quelques heures.

Des infusions de plantes pour favoriser la prise de poids !

Comme nous vous l’expliquions dans un article précédent, les plantes peuvent favoriser la prise de poids, à condition d’être consommées en complément d’une alimentation enrichie et équilibrée, d’une activité physique adaptée et d’une bonne hygiène de vie. Sur recommandation d’un(e) professionnel(le) vous pouvez donc tout à fait miser sur une infusion ou une décoction de fenugrec, de gentiane jaune, de gingembre, de pissenlit, d’absinthe ou encore d’harpagophytum. Autant de plantes que l’on retrouve parfois dans des compléments alimentaires à base d’actifs naturels.

Quoi qu’il en soit, il est important de rappeler que la prise de poids est un processus complexe qui nécessite des recommandations adaptées aux besoins de chacun(e), note le Dr Cohen-Koubi, qui conseille toujours de consulter un(e) spécialiste pour obtenir des conseils personnalisés. 

​Anorexie mentale, cachexie, IMC trop bas… Il existe des compléments nutritionnels oraux protéinés et hypercaloriques !

La capacité à prendre du poids dépend de plusieurs facteurs individuels, comme l’âge, le sexe, le métabolisme, la génétique, les bouleversements hormonaux, les bouleversements psycho-émotionnels et l’état de santé. « En cas de maigreur extrême symptomatique d’une anorexie mentale ou d’une cachexie, il faut impérativement envisager une prise en charge médicale : les médecins peuvent prescrire des compléments nutritionnels oraux (CNO) enrichis en vitamines, en minéraux et / ou en protéines, qui permettent de favoriser la reconstruction de la masse musculaire », indique le Dr Nina Cohen-Koubi. Ils doivent être bus entre les repas – et ne surtout pas s’y substituer ! On les retrouve notamment sous forme de poudres à mélanger dans de l’eau, de boissons lactées ou de boissons dont la texture s’apparente à un jus. Leur goût peut varier pour s’adapter aux besoins et aux préférences de chacun(e) : chocolat, vanille, caramel, fruits rouges, etc. Et la nutritionniste de préciser : « Au-delà de la rééducation alimentaire, il ne faut pas négliger le suivi psycho-émotionnel des patients, indispensable pour les aider à remonter la pente ».

Fortimel® est-il dangereux ?

Fortimel® est la marque de compléments nutritionnels oraux la plus reconnue et prescrite par les médecins. Le Fortimel® est considéré comme sûr lorsqu’il est utilisé chez des patient(e)s en état de dénutrition, conformément aux instructions d’usage et sous la supervision d’un(e) professionnel(le) de santé. Cependant, comme pour tout complément alimentaire, il est important de prendre en compte certaines précautions :

  • Certains produits Fortimel® peuvent contenir des allergènes courants tels que le lait, le soja ou le gluten. Si vous avez des allergies connues ou des intolérances à ces ingrédients, il est important d’avertir votre médecin et de vérifier attentivement les étiquettes des produits.
  • Les effets indésirables liés à Fortimel® son rares, mais certaines personnes peuvent présenter des réactions gastro-intestinales légères : ballonnements, nausées ou diarrhées (source 1).
  • Enfin, Fortimel® peut interagir avec certains médicaments. Pour éviter tout risque soyez transparent envers votre médecin, qui vérifiera les interactions médicamenteuses avant de vous prescrire un CNO.

Au risque de nous répéter, les compléments nutritionnels oraux ne doivent pas remplacer une alimentation équilibrée et variée. Ils sont destinés à compléter l’alimentation lorsque cela est nécessaire et doivent toujours être pris sous supervision médicale, conclut le Dr Nina Cohen-Koubi.

En vidéo : « Pourquoi faut-il boire 1,5 litre d’eau par jour ?

Pourquoi faut-il boire 1,5 litre d'eau par jour ?

Leave a Reply

Your email address will not be published.