Spread the love


Quel est le poisson blanc le moins calorique ?

C’est un peu une lapalissade, mais pour trouver les poissons les moins caloriques, il faut se tourner vers les poissons… maigres qui sont également les poissons blancs ! « Ils renferment moins de 5 g de lipides aux 100 g », précise Aurore Lavergnat, diététicienne-nutritionniste. Certains en ont même moins de 1 g !

Les dix poissons les moins caloriques aux 100 g (cru) apportent moins de 100 calories. Ce sont *:

1. Le colin d’Alaska (ou lieu) : 70 calories.

2. L’églefin : 72 calories.

3. Le cabillaud : 77 calories.

4. La sole : 77 calories.

5. Le merlan : 79 calories.

6. La limande sole : 80 calories.

7. Le brochet : 83 calories.

8. La rascasse : 87 calories.

9. Le carrelet (ou plie) : 88 calories.

10. La raie : 90 calories.

Combien de lipides ?

Ces poissons crus ont également des teneurs en lipides très basses*aux 100 g : de la plus basse teneur à la plus haute, on a :

1. L’églefin : 0,3 g de lipides.

2. La raie : 0,4 g de lipides.

3. Le cabillaud : 0,5 g de lipides.

4. Le colin : 0,6 g de lipides.

5. La sole : 0,6 g de lipides.

6. Le merlan : 0,7 g de lipides.

7. Le carrelet : 0,9 g de lipides.

8. Le brochet : 0,9 g de lipides.

9. La rascasse : 1,3 g de lipides.

10. La limande sole : 1,4 g de lipides.

« Ces teneurs sont plus que raisonnables ! », rassure Aurore Lavergnat.  

Quel est le meilleur poisson pour le régime ?

 Tous les poissons sont bons pour maigrir ! « Effectivement, ils apportent des protéines, de la vitamine D, des acides gras oméga-3, des vitamines, des minéraux… », énumère la diététicienne-nutritionniste. D’ailleurs, l’Anses recommande de “consommer du poisson 2 fois par semaine en associant un poisson gras à forte teneur en acides gras oméga-3 (saumon, sardine, maquereau, hareng…) et un autre poisson (colin, merlu, cabillaud, sole…), de varier les espèces et les lieux d’approvisionnement.”

En fait, c’est le mode de cuisson qu’il faut bien choisir !

Dans le cadre d’un régime minceur, un mode de cuisson est vraiment à éviter.« Il s’agit de la friture, prévient la diététicienne-nutritionniste. Elle donne un résultat gras, 100 g d’huile renfermant 900 calories et 99,9 g de lipides, soit pour une cuillerée à soupe 90 calories environ. »

Quels modes de cuisson privilégier pour le poisson ?

Plusieurs sont bons pour la santé… et la minceur !

« La cuisson à la vapeur – dans un cuit-vapeur ou en papillote – préserve bien les vitamines, minéraux et oligoéléments », précise Aurore Lavergnat. Il faut compter, en papillote 10 minutes environ dans un four à 200 °C pour un filet de poisson de 125 g environ, et entre 5 et 10 minutes dans un cuit-vapeur. S’il s’agit d’un poisson entier, le temps de cuisson sera plutôt de 20 à 25 minutes.

« La cuisson basse température à 100 °C est également un bon mode de cuisson, poursuit la diététicienne. Tout comme le poisson poché. » A basse température, compter entre 5 et 20 minutes selon la taille du poisson, et poché 3 à 8 minutes. Attention, ce mode de cuisson ne convient qu’aux poissons à chair ferme : églefin, bar, barbue, dorade, lieu, thon… « Ces modes de cuisson ne nécessitent pas d’ajout de matières grasses, précise Aurore Lavergnat. Et pour parfumer le poisson, on peut ajouter des herbes aromatiques comme l’aneth, l’estragon, le fenouil, ou des épices. »

A titre d’exemple pour 100 g*, l’églefin cuit à la vapeur apporte 89 calories, la limande-sole, 90 calories, la sole 94 calories et le carrelet 93 calories. Au court-bouillon, la raie renferme 97 calories.  La sole frite monte à 125 calories, la limande sole panée et frite (qu’on appelle aussi meunière) : 206 calories, et le carrelet pané et frit 242 calories ! 

Vous savez maintenant quels poissons choisir pour maigrir et comment les faire cuire. Alors, bon appétit !

* D’après la table du Ciqual.

Leave a Reply

Your email address will not be published.