Spread the love


« Le Viagra® (générique : sildénafil) est un médicament qui existe depuis maintenant 25 ans. Nous avons donc beaucoup de recul sur son action et sur ses effets secondaires. Il a été énormément prescrit et, à condition de bien respecter les indications, il présente peu de risques pour la santé, et peut-être même, au contraire, avoir des avantages trop peu connus » explique la sexologue Catherine Solano à une patiente dont le mari vient de se voir prescrire du sildénafil.

Plus un homme en prend, plus le risque d’infarctus décroit

« Beaucoup de personnes craignent l’effet du Viagra® sur le cœur. Or, on sait maintenant que les médicaments de la famille du Viagra® sont au contraire bénéfiques pour le système cardio-vasculaire : ils diminuent le risque d’infarctus, et d’AVC (accident vasculaire cérébral). Et plus un homme en prend régulièrement, plus ce risque décroît ».

C’est sans doute lié à l’action de dilatation des artères qui oxygènent mieux l’organisme. Ainsi, chez les hommes ayant subi un premier infarctus, la prescription d’un médicament pour l’érection  est associée à une réduction de 38 % de risque de décès et de 59 % pour les hommes de plus de 70 ans. « J’avoue que cela me semble injuste pour les femmes qui ne bénéficient pas de ces traitements alors que l’effet serait probablement le même ! Peut-être que cela sera possible dans le futur ».

Cet autre effet positif moins connu

Autre effet moins connu des médicaments pour l’érection : il relaxent la prostate. Aussi, un homme qui en prend régulièrement et dont la prostate est trop grosse aura moins de difficultés pour uriner et se lèvera moins souvent la nuit. Le Cialis® (tadalafil), autre médicament pour faciliter l’érection, est ainsi prescrit aux hommes ayant une hypertrophie bénigne de prostate (HBP) afin d’améliorer leur confort.

C’est une indication officielle de ce médicament très appréciée, car ces hommes souffrant de ce que l’on appelle également un adénome de prostate ont aussi tendance à avoir des problèmes d’érection. Le médicament fait alors d’une pierre deux coups.

Y a-t-il des effets indésirables ?

Ce médicament relaxe les muscles de la paroi des artères sexuelles afin d’augmenter leur diamètre. Et il élargit également le diamètre d’autres petites artères. Résultat, un homme sous Viagra® peut ressentir des bouffées de chaleur, la sensation de nez bouché, des maux de tête (les petites artères respectivement du visage, des narines et du crâne se dilatent) et aussi des reflux gastriques, car le muscle fermant l’œsophage se relaxe lui aussi.

Parfois, c’est moins fréquent, il peut apparaître des douleurs musculaires. Si ces effets indésirables sont très gênants, il suffit d’arrêter le traitement qui n’est pas vital ou de réduire la dose.

Pour qui le Viagra est-il contre-indiqué ?

Le Viagra® est contre-indiqué dans les 6 mois suivant un infarctus ou un AVC. Non parce qu’il est dangereux, mais parce que les médecins craignent que l’effort physique d’un rapport sexuel puisse être néfaste pour un cœur venant d’avoir un infarctus ou pour un cerveau venant de vivre un AVC.

Ce médicament est également contre-indiqué en cas d’une maladie rare des yeux, la NOIAN ou neuropathie optique ischémique non artéritique. Ainsi, en cas de trouble de la vision brutal, le médicament doit être arrêté et il faut prendre un avis auprès d’un médecin ophtalmologiste. De plus, il ne faut jamais associer le Viagra® aux poppers, drogues récréatives qui se sniffent et peuvent entraîner, quand on les prend en même temps, des chutes de tension graves.

Notre experte : Dre Catherine Solano, médecin sexologue et andrologue à l’hôpital Cochin (AP-HP) de Paris, cofondatrice de Doctical

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *