Spread the love

Un couple avec un nouveau né sur leur canapé
Hinterhaus Productions / Getty Images Un couple avec un nouveau né sur leur canapé

Hinterhaus Productions / Getty Images

6 choses que ces parents auraient aimé savoir plus tôt

PARENTALITÉ – On a beau s’organiser, il paraît qu’on n’est jamais complètement prêt à l’arrivée d’un enfant. Alors, sur le subreddit français dédié à la parentalité r/ParentingFR, des pères et des mères partagent leurs conseils, trouvailles et autres astuces pour s’entraider.

C’est aussi l’occasion de profiter des expériences des autres, en posant des questions à une communauté de plus de 16 000 personnes. Notamment la suivante : Qu’est-ce que les parents d’enfants plus âgés auraient aimé savoir avant la naissance de leur premier bébé ? Quel est « ce truc qu’on ne vous avait pas dit, et qui a des conséquences plus ou moins importantes pour vous maintenant » ? Voici quelques-unes des meilleures réponses à cette question, sélectionnées par Le HuffPost.

La suite après cette publicité

Savoir que même les pires moments ne durent pas pour toujours

« Chez les petits, tout marche par phases, donc aucun moment n’est pour toujours. Une nuit horrible ? La prochaine sera peut-être celle qui résoudra tout. Un soir où bébé ne mange littéralement rien ? Demain il mangera ses petits pois… ‘This too shall pass’ [cela aussi va passer, ndlr] comme on dit en anglais.

Et aussi l’existence du Laep [Lieu d’accueil enfants-parents, un espace convivial où les parents peuvent échanger entre eux et avec des professionnels, ndlr], je vois beaucoup de parents qui regrettent d’avoir connu trop tard. » – Bebepoulpe

Savoir prendre au sérieux les moments où ça ne va pas

« Si ça ne va pas (surtout après la naissance), c’est que ça ne va pas… Ce n’est pas ‘juste’ la descente hormonale, c’est pas ‘juste’ [parce que] les bébés, ça pleure.

La suite après cette publicité

[Il faut] trouver un professionnel à qui parler (médecin, sage-femme…) et qui prend le truc au sérieux. Pas se renfermer sur soi car on n’ose pas [le] dire, [ne pas croire] qu’être en difficulté fait de toi ‘une mauvaise mère’, ou [se dire] ‘tu l’as voulu tu l’as eu’. » – Simple Injury

Savoir anticiper sans trop acheter

« Je n’aurais pas trop acheté ‘en prévision’. On doit tellement s’adapter au jour le jour avec un bébé imprévisible qui n’a pas lu le livre ‘Être un bébé idéal’, qu’on dépense vite du fric pour rien si on pense qu’il va tout faire comme dans les livres. » – Anonyme

Savoir que c’est normal de ne pas aimer son bébé immédiatement

« J’ai mis un peu de temps à comprendre qu’on n’aime pas forcément son bébé les premières semaines, et que c’est normal ! On ne le connaît pas, 0 passif avec lui ; il demande beaucoup d’investissement ; on n’a aucun signe d’affection, que des pleurs.

La suite après cette publicité

[…] Finalement on ne se connaît pas quand il arrive. En prendre conscience aide pas mal. » – Geoffroy

Savoir que la dépression post-partum touche aussi les pères

En réponse à un commentaire abordant la dépression post-partum, un père explique :

« J’étais touché de plein fouet par la dépression post-partum et je sentais que ça n’allait pas, mais je ne me sentais pas légitime à exprimer mon mal-être. Heureusement pour nous, on a une super sage femme qui a su me donner des ressources pour m’aider. » – MonsieurKun

Savoir que l’instinct maternel n’existe pas

« L’instinct maternel n’existe pas. Non, tu ne sauras pas ce que veulent dire les pleurs de bébé par magie. Tu ne sauras pas non plus ce qu’il veut parce que t’es sa mère. Tu ne seras pas parfaite non plus. La signification des pleurs s’apprend, avec le temps on commence à les reconnaître. Pour les deux autres, [c’est ] toujours vrai, alors que le grand approche des dix ans.

La suite après cette publicité

Moi, j’ai beaucoup culpabilisé quand il était bébé parce que j’étais perdue, qu’on m’a vendu l’instinct maternel comme un miracle que chaque femme connaissait et qui magiquement faisait de toi une mère accomplie. C’est des conneries. Être mère ça s’apprend, et on apprend à connaître notre bébé. » – Epinita

À voir également sur Le HuffPost :

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *