Spread the love


Les reflux gastriques, souvent désignés sous le terme de brûlures d’estomac, sont des troubles digestifs courants qui peuvent causer un inconfort considérable. Parmi les recommandations pour soulager ces symptômes, il est souvent conseillé d’éviter certains types d’aliments, notamment la purée et la soupe, surtout lorsqu’elles sont consommées le soir. Mais pourquoi ces plats pourtant réputés pour leur côté réconfortant peuvent-ils aggraver les reflux gastriques ? La psychologue du comportement alimentaire et nutritionniste Frédérique Chataigner, autrice de Recettes véganes et végétariennes, explique pourquoi.

Le problème de la texture des purées et soupes

La texture et la consistance des aliments jouent un rôle crucial dans la survenue des reflux gastriques. Quand on souffre de ce trouble, le clapet entre l’estomac et l’oesophage est moins efficace et laisse davantage les aliments remonter. La purée et la soupe, étant souvent liquides ou semi-liquides, favorisent encore davantage ce mouvement inverse. En particulier dans certaines positions allongée par exemple, ou si l’on fait du sport ou une autre activité qui nous empêche de rester droit.

Certains ingrédients des soupes et purées sont particulièrement déclencheurs

Un autre facteur à considérer est la composition des purées et des soupes. Souvent, ces plats contiennent des ingrédients potentiellement irritants pour l’estomac : « Les soupes qui contiennent de la tomate ou d’autres légumes acides, des oignons de l’ail, des épices, du beurre ou de la crème vont aggraver l’acidité gastrique. Soit en augmentant l’acidité soit en ralentissant la digestion ce qui augmente la pression sur le sphincter œsophagien inférieur, favorisant le reflux », remarque Frédérique Chataigner.

Timing de la consommation et conseils

Le moment de la consommation de purée ou de soupe a un impact sur l’apparition des reflux gastriques, en particulier lorsqu’ils sont pris le soir. En fin de journée, le corps se prépare à se reposer et à ralentir son métabolisme en vue du sommeil. Consommer des aliments liquides ou semi-liquides à ce moment-là peut perturber ce processus de ralentissement digestif, favorisant ainsi les reflux gastriques. Se coucher peu de temps après avoir mangé peut aggraver les symptômes en raison de la position horizontale du corps, qui facilite le reflux des acides gastriques vers l’œsophage.

D’ailleurs, Frédérique Chataigner conseille : « Mangez lentement et en petites quantités. Cela peut aider à prévenir les brûlures d’estomac. Évitez les boissons acides ou gazeuses qui peuvent aggraver les symptômes de reflux. Inclinez votre lit ou ajoutez des oreillers pour que votre buste soit moins allongé. Dormir avec la tête légèrement élevée peut également aider à réduire les symptômes nocturnes de reflux. »

Quelques alternatives aux soupes et purées en cas de RGO

Frédérique Chataigner formule quelques suggestions pour remplacer les soupes et purées potentiellement irritantes, à manger de préférence en journée ou suffisamment longtemps avant d’aller vous coucher pour les avoir digérées :

  • soupes de légumes non-acides :

« Optez pour des soupes à base de légumes non-acides, tels que les courges, les carottes ou les pois. Évitez les versions riches en crème ou en matières grasses, car elles peuvent aggraver les reflux. Privilégiez des recettes simples à base de bouillon de légumes pour obtenir une texture légère et apaisante pour l’estomac. »

  • purées de légumes racines :

« Les purées de légumes racines comme les pommes de terre, les panais ou les patates douces sont généralement mieux tolérées par les personnes sujettes aux reflux gastriques. Assurez-vous de limiter l’ajout de matières grasses ; une petite quantité d’huile d’olive ou de bouillon de légumes peut suffire pour obtenir la consistance désirée tout en préservant la douceur pour l’estomac. »

  • porridges et bouillies de céréales :

« Les porridges et les bouillies de céréales, tels que l’avoine, le quinoa ou le riz, sont des options douces pour l’estomac et peuvent constituer d’excellentes alternatives aux soupes et purées. Ils offrent une texture réconfortante tout en étant faciles à digérer. Pour plus de saveur, vous pouvez les aromatiser avec des fruits non-acides comme des bananes, des poires ou des pommes. »

Si vous constatez que vous avez du mal à digérer toute préparation qui soit liquide ou semi-liquide, alors préférez les légumes rôtis, ou cuits à la vapeur.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *