Spread the love


Entre 2017 et 2021, plus de 33 000 accidents causés par le déconditionnement de produits ménagers ont été enregistrés par les Centres antipoison alerte l’Anses. Selon les Centres antipoison, 33 650 accidents liés à un déconditionnement se sont produits sur la période 2017-2021. Dans le détail, 108 cas de gravité forte ont été rapportés, dont 17 chez des enfants de moins de 15 ans. « Un tiers des personnes ont gardé des séquelles de leur accident. Cinq décès, dont un concernant un enfant de trois ans, ont été enregistrés. Ces accidents étaient majoritairement dus à des déconditionnements de nettoyants corrosifs ou de désinfectants dans des bouteilles en plastique », met en garde l’Agence de santé.

Heureusement, dans la majorité des cas, ces accidents sont sans gravité mais cinq décès ont été comptabilisés. Pour éviter la survenue de ce type d’évènements, l’agence de santé rappelle qu’il est indispensable de respecter certaines règles au quotidien. À commencer par le fait de ne pas déconditionner les produits ménagers. C’est-à-dire qu’il est important de ne pas transvaser un produit dans un récipient différent de son conditionnement initial comme de l’eau de javel mise dans une bouteille en plastique classique. « En l’absence d’étiquette et de pictogrammes de danger, le nouveau contenant n’affiche plus d’information sur la nature de son contenu et surtout sur les risques potentiels associés et les précautions d’emploi. Le plus souvent, il est aussi dépourvu de bouchon de sécurité, pourtant requis pour certains produits », alerte l’Anses.

Des contenants adaptés

Alors, pour limiter au maximum le risque d’accident, l’Anses recommande de ne jamais le conditionnement d’un produit ménager. Si ce changement de conditionnement est inévitable, il doit être fait dans un contenant adapté à la nature chimique du produit, avec un bouchon sécurisé si le produit présente un danger. « Il faut indiquer clairement sur le contenant le nom du produit d’origine, s’il a été dilué, et prendre en photo le code UFI ((identifiant de formulation unique) du produit qui a été déconditionné : ce code 16 chiffres apposé près du nom ou des informations sur les dangers permet aux Centres antipoison d’identifier la référence commerciale et sa composition », encourage l’Anses.

Dans le cas d’achat de produit en vrac, il faut utiliser un contenant approprié. Autre conseil, il est impératif de toujours inscrire sur l’emballage le nom du produit, les précautions d’usage et numéro de lot. Lors du rangement, les produits ménagers ne doivent pas être placés au réfrigérateur ni au même endroit que les bouteilles. Mieux encore, placez-les dans un endroit réservé exclusivement aux produits ménagers. Les produits ménagers – déconditionnés ou pas – doivent être placés hors de portée des enfants. En cas d’ingestion, contacter immédiatement le 15, le 18 ou le 112 (114 pour les personnes malentendantes).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *