Spread the love

C’est une nouvelle étude américaine qui le dit : le fait de boire de l’alcool pendant la période d’allaitement pourrait nuire au bon développement de l’enfant.

On le sait : pendant la grossesse, l’alcool est formellement interdit puisqu’il nuit au bon développement du fœtus – et ce, dès le premier verre !

Sur le même sujet

Les bons accessoires pour allaiter bébé

Mais en ce qui concerne l’allaitement, les recommandations officielles sont moins claires : le site Alcool Info Service (qui dépend du Ministère de la Santé) dit simplement que “par prudence, mieux vaut éviter toute boisson alcoolisée (bière, vin, cidre, alcool forts, apéritifs, etc.) pendant l’allaitement“.

Une nouvelle étude, réalisée par des chercheurs de la University of California (aux États-Unis) va plutôt dans le sens d’un “zéro alcool” pendant l’allaitement. Les scientifiques américains ont réalisé une étude avec des souriceaux : la moitié d’entre eux ont été régulièrement exposés à de l’éthanol (la molécule principale qui compose l’alcool que l’on boit), selon un modèle qui imite l’alcool reçu par le bébé humain allaité.

L’alcool pourrait empêcher l’absorption de certains nutriments

Verdict ? Les chercheurs ont constaté que les souriceaux exposés à l’alcool étaient (en moyenne) plus petits et présentaient un cerveau moins volumineux que le groupe-contrôle. Les scientifiques font l’hypothèse que l’alcool ingéré durant l’allaitement (même s’il ne s’agit que d’une toute petite quantité) nuit à la bonne absorption des nutriments par le système digestif.

Par ailleurs, du côté du comportement, les chercheurs américains ont observé que les souriceaux exposés à l’alcool avaient (en moyenne) davantage tendance à être impulsifs et hyperactifs que ceux du groupe-contrôle. Ils avaient également plus de difficultés à gérer les situations de stress.

Conclusion ? Pour favoriser la bonne croissance du bébé, le mieux reste encore de s’abstenir totalement de boire de l’alcool pendant toute la durée de l’allaitement… Pour rappel, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande d’allaiter jusqu’à l’âge de 6 mois. Pas tant que ça à tenir !

Source :  Frontiers in Neuroscience

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *