Spread the love

Après une nuit bien trop courte, on vous fait remarquer que vous avez mauvaise mine et pour cause, vous arborez de magnifiques cernes sous les yeux ! Mais alors, pourquoi a-t-on des cernes lorsqu’on est fatigué ?

Avant de parler des causes et du pourquoi des cernes, commençons par le début : un cerne, c’est quoi ? Un cerne correspond à une variation de couleur de la peau située en dessous de l’œil. Souvent, le cerne a une couleur bleue/violette.

Il faut savoir que la région sous l’œil est très vascularisée. Elle se compose d’un réseau de vaisseaux sanguins et de vaisseaux lymphatiques, ces deux réseaux participent à la circulation cutanée.

​Les cernes, une histoire de circulation sanguine

En ce qui concerne les vaisseaux sanguins, on trouve aussi bien des artères, qui transportent le sang du cœur aux organes, que des veines qui ramènent le sang utilisé par les organes vers le cœur.

Dans les artères, le sang circulant est rouge car il est riche en oxygène. Au contraire, le sang circulant dans les veines (qui a été consommé par les organes) est bleuté car il est pauvre en oxygène.

En parallèle, les vaisseaux lymphatiques font circuler la lymphe. La lymphe est un liquide biologique qui a une composition similaire au plasma sanguin, il transporte des globules blancs ou lymphocytes et évacue les déchets des cellules.

Le long de son trajet à travers les vaisseaux lymphatiques, la lymphe recueille certains déchets, des bactéries et des cellules endommagées afin qu’ils puissent être évacués du corps ou détruits par les ganglions lymphatiques (« centre de tri des déchets »).

Une fois débarrassée de ces « déchets », la lymphe rejoint le système veineux.

Tout ce réseau vasculaire est situé sous une peau ultrafine. En effet, la peau du contour de l’œil est bien plus fine que sur le reste du corps. Elle mesure environ 0,3 millimètre, soit l’épaisseur de seulement trois feuilles de papier imprimante.

En comparaison, elle est de 0,6 millimètre en moyenne sur le corps et peut atteindre 1,2 à 4,7 millimètres sur la paume des mains et la plante des pieds.

La peau du contour de l’œil est bien plus fine que sur le reste du corps
La peau du contour de l’œil est bien plus fine que sur le reste du corps – Alexander Grey / Pixabay

Elle est donc translucide et laisse ainsi entrevoir les vaisseaux sanguins par transparence… Ainsi, un dérèglement au niveau de la circulation sanguine sera directement visible au niveau de la peau.

Eh oui, les cernes sont donc la manifestation visible d’un dérèglement de la circulation cutanée !

Vous le savez, un sommeil de qualité est primordial. Il est en particulier essentiel pour la circulation cutanée. En effet, durant la nuit, notre peau se met en mode régénération : la circulation s’active et atteint son maximum afin de réparer la peau et la débarrasser des déchets cellulaires, bactéries, excès d’eau…

En cas de fatigue, cette dernière devient paresseuse et ralentit… Ainsi, d’un côté, les veines se gorgent de sang et donc se dilatent (deviennent plus grosses). D’un autre, la mauvaise circulation lymphatique empêche un bon drainage (une bonne élimination) des déchets qui s’accumulent. Les cernes apparaissent !

​L’hérédité et le vieillissement peuvent aussi jouer sur les cernes

Attention néanmoins, si le manque de sommeil reste une cause majeure d’apparition des cernes, d’autres facteurs ne sont pas à négliger…

De manière étonnante, le problème des cernes peut être héréditaire : si plusieurs membres de votre famille ont tendance à avoir des cernes, il se pourrait que, malgré un temps de sommeil suffisant, les cernes ne vous fassent pas de cadeau !

Enfin, vieillir n’arrangera pas les choses. En effet, avec le temps, la peau perd en élasticité et devient plus fine, laissant alors les vaisseaux sanguins encore plus visibles.

Néanmoins, vous pouvez agir sur les cernes par des gestes simples, notamment en relançant la circulation cutanée. Par exemple, appliquer du froid sur les cernes peut aider à réduire les cernes déjà présents. En effet, le froid stimule la circulation sanguine et a ainsi un effet décongestionnant : les vaisseaux sanguins se rétractent et le cerne est moins visible.

Cet article est réalisé par The Conversation et hébergé par 20 Minutes.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *