Spread the love


On le sait assez, bien dormir, et dormir suffisamment, est globalement bon pour la santé, et pour de nombreux aspects de celle-ci. Mais une étude va un peu plus loin et indique qu’un sommeil sain et suffisant est aussi un moyen simple d’être plus positif au quotidien.

Cette nouvelle étude (Source 1), qui sera présentée au congrès annuel international SLEEP, révèle en effet combien de temps il faudrait dormir en plus pour gagner en résilience, gratitude et épanouissement personnel.

Menée auprès de 90 adultes, elle indique aussi que la somnolence subjective (donc ressentie) et les troubles de l’humeur se sont améliorés chez les personnes allant se coucher plus précocement, en prolongeant leur sommeil nocturne de 46 minutes environ. Là où ces mêmes critères se sont aggravés avec des heures de coucher plus tardives, ayant réduit la durée du sommeil de 37 minutes en moyenne.

Et chez les personnes ayant dormi davantage que d’habitude, les mesures d’épanouissement, de résilience et de gratitude se sont considérablement améliorées au cours d’une seule semaine, et, à l’inverse, détériorées en cas de restriction de sommeil. Les participants qui ont prolongé leur durée de sommeil ont également écrit deux fois plus de choses dans leur liste de gratitude que les autres participants.

Sommeil et bonheur seraient étroitement liés

“Les données d’un sondage indiquent que le bonheur a diminué aux États-Unis ces dernières années et qu’au cours de la même période, les problèmes de sommeil se sont répandus”, a souligné l’auteur principal de l’étude, Michael Scullin, professeur agrégé de psychologie et de neurosciences à l’Université Baylor (Texas, États-Unis), dans un communiqué (Source 2). “Bien qu’il soit reconnu que la perte de sommeil aggrave les symptômes de santé mentale, aucune étude expérimentale n’a été menée pour vérifier si l’augmentation du sommeil améliore les aspects positifs de la vie comme les sentiments de détermination, d’espoir et de gratitude”, a-t-il ajouté.

À l’heure où notre société est très orientée sur le développement personnel et l’importance de cultiver des sentiments positifs tels que la résilience, la gratitude ou encore la confiance en soi, le sommeil serait donc une façon simple de travailler sur ces points sans s’en rendre compte.

Rappelons qu’il est recommandé pour un adulte en bonne santé de dormir en moyenne 7 à 8 heures par nuit, d’adopter des horaires de sommeil réguliers (même le week-end, pour éviter de dérégler son horloge interne), et d’éviter stimulants et perturbateurs de sommeil avant le coucher (caféine, écrans).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *