Spread the love


Quels sont les effets d’une piqûre de guêpe ?

Généralement les manifestations de la piqûre de guêpe sont bénignes et localisées à l’endroit de l’injection. 

Des symptômes localisés

  • une douleur brutale et vive qui survient au moment de la piqûre ou quelques secondes après celle-ci ;
  • un gonflement
  • une rougeur
  •  desdémangeaisons(toujours à l’endroit de la piqûre). 

Combien de temps dure le gonflement d’une piqûre de guêpe ?

Rassurez-vous, si les signes d’une piqûre de guêpe sont désagréables, ils s’estompent rapidement. Le plus souvent, une légère induration ainsi qu’une marque (rougeur ou hématome) peuvent persister au niveau de la zone de la piqûre pendant quelques jours à semaines. 

Quand s’inquiéter suite à une piqûre de guêpe ?

Vous devriez rester vigilant(e), si les symptômes se généralisent à l’ensemble du corps, . Dans ce cas, c’est peut-être une réaction allergique. En outre, une multitude de piqûres de guêpe(s) peut provoquer une réaction toxique en raison d’une grande quantité de venin. Enfin, si la piqûre est localisée au niveau de l’œil voire près de la gorge, les risques encourus sont plus importants que sur une autre zone du corps. 

Une réaction allergique voire un choc anaphylactique

Une piqûre de guêpe peut être dangereuse en cas de réaction allergiquegrave.

Une réaction allergique se reconnaît par des symptômes généralisés à l’ensemble du corps. Ces manifestations sont légères à modérées lorsqu’elles sont uniquement cutanées : démangeaisons, rougeurs, oedèmes (parfois volumineux) voire urticaire généralisée ou autre éruption cutanée… 

Il arrive aussi que le patient ressente des troubles digestifs (nausées, vomissements, diarrhées…), des maux de tête et parfois de la fièvre. Dans cette situation, une consultation médicale est recommandée. 

L’allergie peut enfin être plus sévère entraînant des difficultés respiratoires (sensation d’étouffement), nous parlons alors d’œdème de Quincke. Ces symptômes peuvent s’accompagner de troubles du rythme cardiaque (palpitations), de vertiges, d’une chute de tension voire d’une perte de connaissance. C’est le choc anaphylactique. Si de tels signes se présentent, il est recommandé de contacter le SAMU en composant le 15 ou le 112 ou de se rendre directement au service des urgences afin d’écarter tout risque de complication voire de décès. 

Une multitude de piqûres de guêpe(s)

Au-delà de 5 piqûres de guêpe(s) pour un enfant et 20 pour un adulte, les doses de venin sont toxiques. L’injection peut alors provoquer des vomissements, des vertiges ou un malaise. Cela peut aller jusqu’à la perte de connaissance. 

Afin d’éviter un grand nombre de piqûres, il convient de ne pas faire de mouvements brusques après s’être fait(e) piquer par une guêpe (afin qu’elle ne recommence pas). Évitez aussi d’approcher un nid ou un essaim de guêpes. Enfin si plusieurs guêpes vous attaquent, mieux vaut courir. Vous pouvez aussi plonger dans un cours d’eau (lac, piscine, mer…), si cela est possible.

Une piqûre dans la bouche/ gorge ou près de l’œil

L’endroit de la piqûre de guêpe a aussi son importance… La piqûre peut mettre en jeu un organe lorsqu’elle est mal placée comme le cas d’une piqûre près de l’œil (sur la paupière ou la tempe). Dans ce cas, c’est le gonflement et la douleur assurée. Mieux vaut se rendre à l’hôpital rapidement. 

Attention aussi à la piqûre de guêpe près de la bouche ou carrément dans la bouche voire la gorge avec un risque d’étouffement par gonflement. Pensez donc à bien observer votre verre lorsque vous buvez un produit sucré en extérieur afin d’éliminer les risques d’avaler un de ces insectes.

Comment soulager une piqûre de guêpe ?

  • Si la piqûre de guêpe est située sur les extrémités des membres supérieurs (bras, mains…), le premier geste consiste à retirer ses bagues et bracelets pour faciliter la circulation sanguine et avant que les doigts ne soient trop gonflés. 
  • Appliquez un désinfectant après avoir nettoyé la piqûre de guêpe avec de l’eau et du savon. Vous pouvez utiliser un antiseptique ou simplement du vinaigre d’alcool
  • Appliquez une poche de froid (glace enveloppée dans du tissu) contre la zone piquée. Vous pouvez aussi opter pour une crème anti-inflammatoire ou anti-histaminique
  • Vous pouvez prendre un antalgique (paracétamol) afin d’apaiser la douleur. 
  • Vérifiez que la vaccination contre le tétanos est à jour.

Consultez un médecin si les symptômes persistent après 24 h. 

Que faire en cas d’allergie ?

Si des signes généraux d’ordre cutané ou digestif apparaissent, une consultation médicale s’impose. Généralement un anti-histaminique par voie orale pourrait vous être prescrit. 

En cas de difficultés respiratoires ou d’autres signes inquiétants (vertiges, fièvre, palpitations, chute de tension…), vous devriez appeler directement le SAMU en composant le 15 ou le 112.  Vous pouvez placer la victime en position latérale de sécurité en attendant les secours. Une prise en charge hospitalière consistant notamment en une injection d’adrénaline est indispensable à éviter les risques de complications voire de décès. 

En cas de réaction allergique, si la personne possède une trousse d’urgence contenant un stylo d’adrénaline auto-injectable, vous pouvez réaliser cette injection rapidement. 

Attention, lorsque la piqûre de guêpe provoque un œdème important au niveau des voies respiratoires, donnez un glaçon à sucer à la victime. Cela aide à diminuer le gonflement et à mieux respirer, en attendant l’intervention des secours.

Quels remèdes naturels pour soigner une piqûre de guêpe ?

Les huiles essentielles

Les huiles essentielles ont des propriétés anti-inflammatoires, antiseptiques et apaisantes. Elles sont donc souvent adaptées en cas de piqûre d’insecte. Vous pouvez appliquer une goutte d’huile essentielle sur la piqûre. Les huiles recommandées sont notamment :

  • l’huile essentielle de lavande aspic (calmante) ou de lavande officinale (contre les démangeaisons) ;
  • l’huile essentielle de menthe poivrée (rafraîchissante et efficace contre l’œdème et la douleur) ;
  • l’huile essentielle d’eucalyptus citronnée (anti-inflammatoire) ;
  • l’huile essentielle de géranium bourbon (cicatrisante).

Vous pouvez utiliser un mélange d’une ou de plusieurs de ces quatre huiles. Il est aussi possible de mélanger ces dernières avec des huiles végétales.

Le bicarbonate de soude

Vous pouvez aussi réaliser une pâte de bicarbonate de soude afin de soulager les symptômes. Pour réaliser une pâte facile à appliquer, il faut mélanger 2 à 3 mesures de bicarbonate en poudre avec une mesure d’eau. Appliquez ensuite la pâte sur la piqûre au moins 5 minutes, jusqu’à ce qu’elle sèche, puis rincer. 

Comment éviter les risques de piqûres ?

Voici quelques conseils faciles à appliquer pour éviter les risques de piqûre de guêpe  :

  • mettez des chaussures fermées lors de balades dans la nature. Évitez de marcher pieds nus ;
  • évitez de garder avec vous les boissons sucrées (sodas, jus de fruits ouverts…) ou des aliments qui attirent les guêpe. Évitez les boissons en canette (une guêpe pourrait tomber à l’intérieur sans que vous vous en rendiez compte) ; 
  • évitez de porter du parfum ou des produits cosmétiques odorants qui attirent les guêpes et les rendent aggressives ;
  • si une guêpe vous approche, évitez les mouvements brusques ; 
  • ne dérangez pas les guêpes ou leurs nids ;
  • restez à bonne distance des poubelles (où les guêpes peuvent proliférer) ; 
  • portez des vêtements couvrants, amples et de couleur claire.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *