Spread the love


Le frelon plus scientifiquement nommé vespa est un insecte de la famille des hyménoptères au même titre que les guêpes, les abeilles ou les bourdons. Le frelon infligerait la piqûre la plus douloureuse parmi tous les hyménoptères en raison d’un taux plus important d’acétylcholine (un neurotransmetteur qui stimule davantage les fibres nerveuses). Pour autant, le risque de réaction sévère n’est pas plus élevé que chez les guêpes, les abeilles ou les bourdons. Parce que le degré de gravité d’une allergie ne dépend pas de l’allergène mais de l’intensité de la réponse immunitaire. Néanmoins, certaines espèces de frelon non-européen comme levespa mandarinia japonica(dit “frelon géant” retrouvé dans certains pays d’Asie comme le Japon ou aux Etat-Unis mais pas en France) délivrent des doses de venin potentiellement mortelles.

Quels sont les symptômes d’une piqûre de frelon ?

Les symptômes habituels d’une piqûre de frelon sont : 

  • une douleur intense et vive à l’endroit de la piqûre ;
  • un gonflement de la zone concernée ; 
  • une rougeur
  • desdémangeaisons
  • une légère induration autour de la zone piquée.

Généralement ces signes apparaissent quelques secondes ou minutes après la piqûre. 

Piqûre de frelon : combien de temps dure la douleur ?

La plupart du temps, la douleur est localisée et disparaît en quelques heures. Une marque (rougeur, hématome) peut néanmoins persister plusieurs jours à semaines. 

Est-il dangereux de se faire piquer par un frelon ?

Une piqûre de frelon peut être dangereuse en cas de réaction allergique grave. Une réaction allergique se reconnaît par des symptômes généralisés à l’ensemble du corps. Ces manifestations sont légères à modérées lorsqu’elles sont uniquement cutanées : démangeaisons, rougeurs, gonflements voie urticaire ou autre éruption cutanée… 

Il arrive aussi que le patient ressent des troubles digestifs (nausées, vomissements, diarrhées…), des maux de tête et parfois de fièvre. Dans cette situation, il est recommandé de consulter un médecin. 

L’allergie peut enfin être plus sévère entraînant des difficultés respiratoires (sensation d’étouffement), nous parlons alors d’œdème de Quincke. Ces symptômes peuvent s’accompagner de troubles du rythme cardiaque (palpitations), des vertiges, de chute de tension voire perte de connaissance. C’est le choc anaphylactique. Si de tels signes se présentent, il est recommandé de contacter le SAMU en composant le 15 ou le 112 ou de se rendre directement au service des urgences afin d’écarter tout risque de complication voire de décès. 

Une piqûre parfois mortelle

Outre de graves réactions allergiques pouvant être fatales, la dose de venin injectée par un frelon détermine l’intensité des manifestations cliniques. Ainsi mieux vaut éviter de se faire piquer plusieurs fois ou d’approcher un nid ou un essaim au risque de se faire attaquer par plusieurs de ces insectes. Quand on est face à une attaque d’une bande de frelons, mieux vaut courir. S’il y a un cours d’eau (piscine, mer, lac) à proximité, l’idéal est encore de se jeter dedans (même avec ses vêtements !). 

L’endroit où vous vous faites piquer a aussi son importance… La piqûre peut mettre en jeu un organe lorsqu’elle est mal placée comme le cas d’une piqûre près de l’œil (sur la paupière ou la tempe) (ce qui demeure rare, on vous rassure). Mais le pire étant une piqûre près de la bouche ou carrément dans la bouche voire la gorge avec un risque d’étouffement par gonflement. Pensez donc à bien observer votre verre lorsque vous buvez un produit sucré en extérieur afin d’éliminer les risques d’avaler un de ces insectes.

Comment arrêter une piqûre de frelon ?

Ça y est vous avez été piqué(e) par un frelon. Pas de panique. Voici comment réagir. 

Désinfecter au vinaigre et éliminer le venin

Le premier réflexe est de désinfecter la zone avec un produit antiseptique ou simplement du vinaigre blanc.  Si la piqure est située sur la main, retirez vos bagues, votre montre et vos bracelets pour faciliter la circulation du sang.

Eliminez ensuite le venin en utilisant une pompe à venin. Vous pouvez aussi approcher une source chaude près de la piqûre (un sèche-cheveux, un briquet ou encore le bout d’une cigaretteincandescente). En effet, le venin est thermolabile et peut être détruit par la chaleur. 

En cas de gonflement et de douleur, vous pouvez appliquer de la glace dans une compresse ou encore une crème anti-inflammatoire sur la piqûre. En cas de piqûre dans la gorge, sucez des glaçons (afin de limiter le gonflement) en vous dirigeant rapidement aux urgences. 

Des anti-histaminiques en cas de réaction allergique

En cas de signes d’allergie même mineurs, il est préférable de consulter un médecin afin qu’il vous prescrive un anti-histaminiquepar voie orale.

Une hospitalisation immédiate est nécessaire en cas de troubles respiratoires.  Si de tels signes apparaissent, vous devriez contacter le SAMU (15 ou le 112). La prise en charge passe par une injection d’adrénaline.

Les personnes qui se savent allergiques doivent en permanence porter avec elles un stylo injecteur d’adrénaline pour pouvoir réagir le plus rapidement possible. Un traitement par désensibilisation pourrait être prescrit afin d’éviter les récidives. 

Soulager une piqûre de frelon grâce aux huiles essentielles

Les huiles essentielles ont des propriétés anti-inflammatoires, antiseptiques et apaisantes. Elles sont donc souvent adaptées en cas de piqûre d’insecte. Vous pouvez appliquer une goutte d”huile essentielle sur la piqûre. Les huiles essentielles recommandées sont notamment : 

  • L’huile essentielle de lavande aspic (calmante) ou de lavande officinale (contre les démangeaisons) ; 
  • L’huile essentielle de menthe poivrée (rafraîchissante et efficace contre l’œdème et la douleur) ; 
  • L’huile essentielle d’eucalyptus citronnée (anti-inflammatoire) ; 
  • L’huile essentielle de geranium bourbon (cicatrisante).

Vous pouvez utiliser un mélange d’une ou de plusieurs de ces trois huiles. Il est aussi possible de mélanger ces dernières avec des huiles végétales. 

Que faire en cas de piqûre de frelon asiatique ?

En 2004, le frelon asiatique a fait son entrée en France. Vous le reconnaîtrez facilement par son thorax noir comportant des taches jaunes orangées au niveau des pattes et son anneau sur l’abdomen. 

La piqûre de frelon asiatique ressemble à celle de tous les hyménoptères (guêpe, abeille…). Elle provoque une légère rougeur et un gonflement sur la zone piquée. Elle est néanmoins plus douloureuse car le dard est plus dur et la quantité de venin est supérieure. La sensation désagréable peut durer quelques jours. 

La réaction à avoir est la même que pour une piqûre de frelon européen. Il convient de désinfecter avec un antiseptique et de soulager le gonflement et la douleur  avec de la glace et/ou une crème anti-inflammatoire. Si la douleur est trop intense, vous pouvez prendre un antidouleur par voie oral comme du paracétamol. 

Comment éviter de se faire piquer ?

Voici quelques conseils faciles à appliquer pour éviter les risques piqûres de frelon  :

  • Mettez des chaussures fermées lors de ballades dans la nature ;
  • Évitez de garder avec vous les boissons sucrées (sodas, jus de fruits ouverts…) ou des aliments ; 
  • Évitez de porter du parfum ou des produits cosmétiques odorants ;
  • Si un frelon vous approche, évitez les mouvements brusques  ;
  • Ne dérangez pas les frelons ou leur nid ;
  • Portez des vêtements couvrants, amples et de couleur claire.

Leave a Reply

Your email address will not be published.