Spread the love


Progressivement, de nombreuses boissons végétales ont trouvé place dans les rayons des supermarchés… et dans les placards de nos cuisine. On les présente parfois comme une alternative au traditionnel lait de vache, surtout à cause de leur couleur un peu blanchâtre, plutôt que pour leurs réelles qualités nutritionnelles.

Et parmi ces « laits végétaux », il y a le lait de coco,  fabriqué à partir de la pulpe de noix de coco pressée avec de l’eau. Sa richesse en vitamine D et en vitamine B12 jouent en sa faveur, mais peut-on en consommer tous les jours ?

Le lait de coco n’a rien d’un « lait« 

Contrairement à ce que son nom peut faire penser, le lait de coco n’est pas un lait. D’ailleurs, avec 18 % de matière grasse et ses 180 calories pour 100 g, il ne peut rivaliser avec le lait demi-écrémé (1,3 % de matière grasse et 45 calories pour 100 g). En revanche,  il peut se substituer à la crème (30 % de matière grasse et 300 calories pour 100 g) dans de nombreuses recettes quotidiennes comme les quiches, les soupes ou encore les purées de légumes.

Selon le diététicien Argavan Nilforoush, interrogé par Eating Well,  le lait de coco est  une bonne source de calcium, pour la santé des os, et de potassium, un nutriment qui aide à réguler la tension artérielle. Il peut aussi aider à réduire l’inflammation dans le corps car il contient de l’acide laurique, un acide gras à chaîne moyenne qui aurait démontré des effets anti-inflammatoires.

Mais contrairement au lait de vache,  il contient très peu de protéines. « Essayez de l’associer à une source de protéines pour aider à ralentir la rapidité avec laquelle il va être digéré, afin de maintenir une glycémie saine » conseille le spécialiste.

Comment faire baisser la facture calorique

On peut profiter de la saveur gourmande du lait de coco en le mélangeant, selon les recettes, avec un peu de bouillon de légumes, d’eau, de lait ou de boisson soja, par exemple. En mélange à parts égales avec du lait, il sera parfait pour des crêpes ou des crèmes desserts ; avec une boisson soja, on en fera le liant pour un dhal de lentilles ou une soupe onctueuse… Le tout avec moins de calories !

Pour votre santé, essayez également d’équilibrer votre consommation de graisses saturées (provenant du lait de coco ou autre) avec des sources de graisses insaturées comme l’huile d’olive, les noix, les avocats ou les poissons gras.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *