Spread the love


Le trampoline est une discipline gymnique à part entière qui permet de faire de l’exercice tout en s’amusant, sans avoir l’impression de trop forcer. Depuis quelques années, ses déclinaisons fitness et loisir rencontrent un succès grandissant auprès des personnes qui souhaitent affiner leur silhouette et perdre quelques kilos. En effet, les multiples sauts permettent de renforcer ses muscles et d’améliorer sa condition physique générale. Mais à quel point permettent-ils de brûler des calories et de perdre du poids ? On fait le point avec Audrey Gers, éducatrice sportive à l’Olympic Garennois Trampoline (OG Trampoline) et Axel Saget, président de l’Olympique Antibes Juan-les-Pins de Trampoline (OAJLP).

Le trampoline, un sport cardio aux nombreux bienfaits

Au risque de vous surprendre, le trampoline est un sport comme un autre ! Cette discipline gymnique consiste à rebondir sur des trampolines plus ou moins hauts et à réaliser des enchaînements de figures acrobatiques, telles que des chandelles, des vrilles ou des saltos. Comme nous l’expliquent nos experts, il présente de nombreux avantages pour notre santé :

  • Il améliore l’endurance cardiovasculaire,
  • Il préserve les articulations (sport à faible impact),
  • Il améliore la souplesse, l’équilibre et la coordination,
  • Il soutient la densité osseuse et prévient l’ostéoporose,
  • Il favorise le renforcement et la tonification musculaire,
  • Il stimule le système lymphatique et permet le drainage des toxines.

Autant de bénéfices qui permettent de booster son métabolisme et de gagner progressivement en masse musculaire.

Quelles parties du corps le trampoline fait-il travailler ?

« Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le trampoline ne renforce pas seulement les muscles des jambes et des fessiers : le haut du corps est aussi très sollicité, aussi bien les abdominaux que les épaules », prévient Audrey Gers. Dans le détail, les principaux muscles sollicités sont les suivants :

  • les muscles abdominaux, qui permettent de garder l’équilibre et de stabiliser son corps pendant les sauts ;
  • les muscles des jambes : les muscles des cuisses (quadriceps et ischio-jambiers), des mollets (triceps sural), et des fessiers ;
  • les muscles du dos, y compris les muscles lombaires et les muscles du haut du dos (trapèzes, rhomboïdes, deltoïdes postérieurs, érecteurs du rachis, etc.) ;
  • les muscles des bras et des épaules, sollicités pour maintenir l’équilibre et stabiliser le corps pendant les sauts (biceps, triceps, muscles stabilisateurs de l’épaule, etc.)

Vous l’aurez compris, la quasi-totalité des groupes musculaires travaillent au cours des entraînements, ce qui permet un renforcement musculaire complet et équilibré

Une activité accessible et ludique qui favorise la dépense énergétique

L’une des grandes forces du trampoline est qu’il est accessible à tous, quels que soient l’âge et le niveau de forme physique. « Et même s’il s’agit d’un sport individuel, il implique de nombreux échanges et temps collectifs qui renforcent l’esprit d’équipe et favorisent la confiance en soi », souligne Axel Saget. De quoi pérenniser la pratique !

L’aspect ludique du trampoline et sa dimension artistique sont aussi deux éléments essentiels pour maintenir la motivation des pratiquants ! « C’est un excellent moyen de briser la monotonie et de favoriser la pratique sportive sur le long terme, ce qui favorise le maintien d’un poids de forme, voire l’amincissement », note Audrey Gers.

Sans oublier que la pratique sportive libère des endorphines, de la dopamine et de la sérotonine qui améliorent l’humeur et réduisent le stress, ce qui peut aussi avoir un impact sur la perte de poids.

Combien de calories peut-on perdre par séance ?

Difficile de répondre à cette question… Le nombre de calories brûlées par séance d’entraînement varie d’une séance à l’autre en fonction de très nombreux facteurs : le niveau d’intensité de la séance (intensité des sauts, variations d’exercices, etc.), sa durée et son contenu. Sans oublier les facteurs contre lesquels il est parfois difficile de lutter : le poids, la génétique, le métabolisme, le stress, le sommeil, etc.

Le jumping fitness, une discipline minceur à part entière !

Comme indiqué au début de l’article, le trampoline se décline désormais en version fitness : le jumping fitness. Contrairement au trampoline « artistique », il consiste à effectuer une série d’exercices et de mouvements dynamiques sur de mini-trampolines parfois munis de poignées qui permettent aux pratiquants de prendre appui pour mieux garder l’équilibre.

Les cours de jumping fitness se déroulent généralement en musique avec un coach : ils peuvent inclure des exercices tels que des squats, des fentes, des jumping jacks, des talons-fesses, des exercices qui mobilisent les bras… Le tout exécuté sur le trampoline ou au sol pour augmenter l’intensité et l’efficacité de l’entraînement. À noter : certains exercices impliquent de monter et de descendre des trampolines !

Comment perdre du ventre avec le trampoline fitness ?

Le trampoline fitness peut être une excellente façon de perdre du ventre, dans la mesure où il stimule notre système cardiovasculaire tout en engageant les muscles abdominaux. Concentrez-vous sur le maintien d’une bonne posture et engagez activement vos muscles abdominaux. En les contractant, vous les renforcez et contribuez à tonifier la région abdominale. Pensez aussi à :

  • programmer des séances régulières lorsque vous êtes en forme ;
  • augmenter progressivement la vitesse et l’amplitude des mouvements ;
  • varier les exercices pour solliciter l’ensemble des muscles abdominaux ;
  • boire régulièrement pour éviter la déshydratation pendant les séances ;
  • incorporer des exercices de renforcement musculaire ciblés dans votre routine ;
  • prendre le temps nécessaire pour récupérer entre deux séances d’entraînement.

La pratique régulière du trampoline ne suffit pas à perdre du poids…

La pratique régulière du trampoline seule ne suffit généralement pas à perdre du poids. Pour rappel, la perte de poids dépend de l’équilibre entre l’apport calorique (les calories que vous absorbez via la nourriture) et la dépense calorique (les calories que vous brûlez via l’exercice et vos activités quotidiennes). Autrement dit, le trampoline est un excellent moyen de brûler des calories, mais si votre apport calorique est plus élevé que votre dépense calorique, vous ne perdrez pas de poids !

C’est pourquoi une alimentation variée et équilibrée est essentielle pour soutenir vos objectifs de perte de poids. Par ailleurs, il est nécessaire d’adapter vos séances d’entraînement à vos objectifs : si vos séances de trampoline ne sont pas assez longues ou intenses, vous pourriez ne pas brûler suffisamment de calories… « Quels qu’ils soient, n’hésitez pas à discuter de vos objectifs avec votre coach », insiste Axel Saget.

En complément, pensez à incorporer des exercices de renforcement musculaire et de cardio dans votre routine pour cibler les différents groupes musculaires. Ainsi, vous augmentez votre masse musculaire, ce qui peut favoriser l’élimination de calories pendant les séances d’entraînement et les activités quotidiennes. À noter : la pratique du trampoline n’entraîne pas forcément une perte de poids. En effet, l’augmentation de la masse musculaire peut être à l’origine d’une légère augmentation de poids, alors même que la masse grasse diminue. Prenez votre mal en patience et persévérez pour obtenir des résultats sur le long terme !

En vidéo : « Le sport fait-il maigrir ? » – Réponse de la Pre Martine Duclos

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *