Spread the love


Di Bufala, Campana, Fior di latte, Bocconi… Quelle que soit la marque de mozzarella que vous préférez, ce fromage à pâte filée est un vrai régal dont il est difficile de se passer pendant 9 mois. Heureusement, la mozzarella (tout comme la burrata) n’est pas un aliment interdit pendant la grossesse à certaines conditions.

La mozzarella au lait pasteurisé : on peut en manger quand on est enceinte !

Consommer de la mozzarella crue ou cuite quand on est enceinte est sans risque pour la santé de la mère et du fœtus du moment qu’il s’agit d’un produit à base de lait pasteurisé. “Il est donc plus sûr de préférer la mozzarella industrielle (que vous trouvez facilement en grande surface) plutôt que la mozzarella artisanale qui n’est pas toujours fabriquée avec du lait pasteurisé’, d’après Claire Trommenschlager, diététicienne. 

Si toutefois vous vous surprenez à loucher sur une mozzarella artisanale chez votre traiteur italien préféré, demandez à ce dernier si elle est à base de lait pasteurisé.

La pasteurisation consiste à chauffer (au-delà de 60 °C) un liquide fermentescible et à le refroidir brusquement, de manière à détruire un grand nombre de germes pathogènes. En effet, pendant la grossesse, certaines bactéries (comme Escherichia coli, salmonelles, listeria) et des parasites (comme le toxoplasme) peuvent être particulièrement délétères pour la femme enceinte et son fœtus. ” Il faut surtout se méfier de la listériose en ce qui concerne les produits laitiers”, d’après la spécialiste. 

Ainsi, tous les produits laitiers consommés pendant la grossesse doivent être pasteurisés afin d’éviter la toxi-infection. À commencer par le lait, la crème mais aussi les fromages (comme la mozzarella) et les yaourts. Il n’est cependant pas recommandé de limiter sa consommation de produits laitiers pendant la grossesse (sauf si vous ne les supportez pas ou si vous n’en mangez pas habituellement par conviction par exemple). “Au contraire, les produits laitiers permettent de protéger contre l’anémie et la raréfaction osseuse pendant la grossesse grâce à leur teneur en protéines et en calcium. Néanmoins, il est possible de se passer complétement des produits laitiers en les remplaçants par d’autres aliments”, souligne la spécialiste. 

Si vous avez un doute, mangez la mozzarella cuite

Pendant votre grossesse, si vous avez un doute sur une mozzarella que vous avez achetée dans le commerce, ou si simplement, vous souhaitez manger une mozzarella cuite, il convient de cuire le fromage à haute température, plus de 70 degrés afin d’obtenir les mêmes effets sanitaires que la pasteurisation. Dans ce cas, vous pouvez consommer votre mozzarella fondue et coulante sans risque.

Gruyère, chèvre, roquefort… Quels fromages peut-on manger pendant la grossesse ?

Vous vous demandez peut-être quels fromages sont autorisés pendant la grossesse ?  “Les fromages autorisés sont les fromages à pâtes cuites comme le gruyère, le Comté… d’un autre côté, les fromages à pâte molle comme le camembert doivent faire l’objet d’une vigilance : il faut vérifier qu’ils sont à base de lait pasteurisé”, selon Claire Trommenschlager. 

  • Les fromages à pâte dure, aussi appelés « à pâte pressée cuite » sont autorisés pendant la grossesse. En effet, les bactéries sont présentes en si petite quantité qu’il n’y a aucun risque d’intoxication alimentaire. Vous pouvez donc les manger sans souci, même s’ils ne sont pas fabriqués à base de lait pasteurisé : cheddar, Comté, gruyère, Beaufort, emmental, parmesan, pecorino, gouda…
  • Les fromages à pâte molle et à pâte fondue sont aussi autorisés s’ils sont fabriqués à base de lait pasteurisé : fromage frais, fromage frais aux herbes, feta, Kalathaki, mascarpone, mozzarella, fromage à tartiner, ricotta…

Attention, quel que soit le fromage, il convient de respecter la date de péremption, la chaîne du froid et une bonne conservation. Après ouverture, vous devriez conserver la mozzarella au réfrigérateur et protégée par un sac ou du film fraîcheur.

Mozzarella et burrata artisanale : à éviter pendant la grossesse

La mozzarella et la burrata fabriquées de façon artisanale sont à éviter pendant la grossesse car elles ne sont pas toujours à base de lait pasteurisé. Les risques d’infection sont davantage présents lorsque la mozzarella est crue.

Mozzarella et listériose

Une mozzarella ou une burrata à base de lait non pasteurisé expose à un risque delistériose. Cette infection d’origine alimentaire (notamment à partir de produits laitiers ou carnés contaminés) peut être grave (risque de fausse couche, d’accouchement prématuré ou encore d’infection néonatale grave). Elle est due à la bactérie Listeria monocytogenes. Selon l’Organisation mondiale de la santé, les femmes enceintes ont 20 fois plus de risques de contracter une listériose que les autres adultes en bonne santé.

Mozzarella et salmonellose

La salmonellose(une maladie infectieuse provoquée par des bactéries de type Salmonella) est transmise à l’homme via la consommation de produits animaliers (surtout lorsqu’ils sont crus) ou des eaux contaminées. La mozzarella fabriquée avec du lait cru non pasteurisé expose donc à cette infection. Si la salmonellose n’engendre généralement pas de complications chez la plupart des adultes en bonne santé, elle peut être grave chez la femme enceinte (risque d’accouchement prématuré et de fausse couche).

Mozzarella et toxoplasmose

Le risque d’infection au toxoplasme (qui est un parasite) existe en cas de consommation de mozzarella crue non pasteurisée. Le risque d’infection au toxoplasme augmente au fil de la grossesse. Il peut occasionner plusieurs complications comme une fausse couche, un accouchement prématuré et des signes de toxoplasmose chez le bébé à la naissance.

Une recette à base de mozzarella cuite à déguster pendant la grossesse

Voici une délicieuse recette à déguster sans risque pendant la grossesse : les sticks panés de mozzarella.

  • 250 g de mozzarella industrielle pasteurisée
  • 50 g de farine
  • 90 g de chapelure de pain
  • 2 œufs
  • Sel, poivre
  • Huile de friture

1. Égouttez la mozzarella et coupez-la en bâtonnets.

2. Faites chauffer l’huile de friture à 180 °C.

3. Cassez les œufs dans un bol et battez-les avec le sel et le poivre. Passer les bâtonnets de mozzarella dans la farine, puis dans l’œuf et enfin dans la chapelure en veillant à bien recouvrir toute la surface.

4. Faites frire les bâtonnets pendant 1 minute 30 dans l’huile chaude, puis les disposer sur un papier absorbant pour ôter l’excès de matières grasses. Servez aussitôt.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *