Spread the love


Vous voulez vivre plus longtemps ? Montez les escaliers ! En effet, d’après une recherche présentée au congrès scientifique de la Société européenne de cardiologie (ESC), monter les escaliers serait associé à une vie plus longue.

« Si vous avez le choix entre les escaliers et l’ascenseur, optez pour les escaliers car cela aidera votre cœur », indique l’auteure principale de l’étude, le docteur Sophie Paddock, de l’Université d’East Anglia et du Norfolk and Norwich University Hospital Foundation Trust, au Royaume-Uni. « Même de brèves périodes d’activité physique ont des effets bénéfiques sur la santé, et de courtes périodes de montée d’escaliers devraient être un objectif réalisable à intégrer dans les habitudes quotidiennes. »

La montée d’escalier, une forme d’activité physique trop souvent négligée !

Plus d’un adulte sur quatre dans le monde ne respecte pas les niveaux d’activité physique recommandés. Or, c’est une des mesures nécessaires pour prévenir les risques de maladies cardiovasculaires. Et la montée d’escaliers est une forme d’activité pratique et facilement accessible trop souvent négligée.

C’est que les chercheurs ont réussi à prouver. Cette étude a cherché à déterminer si la montée d’escaliers, en tant que forme d’activité physique, pouvait jouer un rôle dans la réduction des risques de maladies cardiovasculaires et de décès prématuré.

Plus on monte, mieux c’est !

Les auteurs ont rassemblé les meilleures données disponibles sur le sujet et ont réalisé une méta-analyse. Les études ont été incluses indépendamment du nombre de marches et de la vitesse de montée. L’analyse finale a porté sur neuf études et 480 479 participants. La population étudiée comprenait à la fois des participants en bonne santé et des personnes ayant des antécédents de crise cardiaque ou de maladie artérielle périphérique. Les participants étaient âgés de 35 à 84 ans et 53 % d’entre eux étaient des femmes.

Comparé au fait de ne pas monter les escaliers, cette activité a été associée à une réduction de 24 % du risque de décès, quelle qu’en soit la cause, et de 39 % du risque de décès lié à une maladie cardiovasculaire. L’utilisation des escaliers était également liée à une réduction du risque de maladie cardiovasculaire, notamment de crise cardiaque, d’insuffisance cardiaque et d’accident vasculaire cérébral.

« Sur la base de ces résultats, nous encourageons tout le monde à intégrer les escaliers dans leur vie quotidienne. Notre étude suggère que plus on monte d’escaliers, plus les bénéfices sont importants, mais cela doit être confirmé. Alors, que ce soit au travail, à la maison ou ailleurs, prenez les escaliers », conclut Sophie Paddock.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *