Spread the love


La maladie d’Alzheimer, c’est environ 1 million de personnes touchées en France, et 8 % des Français de plus de 65 ans, rappelle la Fondation Vaincre Alzheimer. Cette maladie représente également 70 % de l’ensemble des maladies neurocognitives de la personne âgée, même si elle peut se déclarer plus tôt chez certains malades.

Alzheimer : quel est l’âge moyen des premiers signes ?

En moyenne, les signes apparaissent après 65 ans, indique la Dre Maï Panchal, directrice générale et scientifique de la Fondation Vaincre Alzheimer.

Dans la forme sporadique de la maladie d’Alzheimer (la forme la plus courante qui représente plus de 99 % des cas), il existe deux groupes distincts :

  • Un groupe à début précoce, qu’on appelle les « malades jeunes », qui concernent les personnes de moins de 65 ans ;
  • Un groupe à début tardif, qui concerne les personnes de plus de 65 ans.

Une personne « malade jeune » est définie comme toute personne atteinte de la maladie d’Alzheimer en dessous de l’âge de 65 ans. Cette population représente environ 20 000 personnes malades en France, soit 5 % des cas (dans la forme sporadique d’Alzheimer). Les cas en dessous de 50 ans existent, mais ils restent rares.

Forme héréditaire et Alzheimer précoce : quels liens ?

La forme familiale de la maladie d’Alzheimer, qui représente moins d’1 % des cas, est au contraire une forme d’origine génétique d’apparition plus précoce. « Dans la très grande majorité des cas héréditaires, la maladie commence avant 65 ans voire avant 50 ans », note la Fondation Vaincre Alzheimer. Les cas les plus jeunes ont été détectés à partir de 30 ans.

Comment savoir si j’ai un Alzheimer précoce ?

Deuxième constat : si la maladie d’Alzheimer est mal repérée, c’est aussi parce que les symptômes sont différents pour chaque malade.

Des troubles visuo-spatiaux et du langage avant les pertes de mémoire

« Comme pour les personnes plus âgées, l’hippocampe est touché. Ainsi, les troubles de la mémoire apparaissent rapidement », note la Fondation Vaincre Alzheimer. Toutefois, pour les malades jeunes, on observe plus fréquemment des troubles visuo-spatiaux dans un premier temps ainsi que des troubles du langage. 

L’apparition de troubles psychocomportementaux tôt dans la maladie est également caractéristique d’une forme jeune. Enfin, contrairement à beaucoup de personnes âgées, les malades jeunes ont généralement pleine conscience de leurs troubles cognitifs.

En cas de doute, consulter un médecin traitant

En cas de doute, il ne faut pas hésiter à consulter le médecin généraliste, qui lancera une première batterie d’examens, généralement un bilan sanguin qui permettra d’écarter une autre cause biologique, conseille la Dre Maï Panchal. Le rôle du médecin traitant est d’écarter les autres causes et, si nécessaire, d’orienter le patient vers une consultation spécialisée, de préférence avec un médecin neurologue.

Alzheimer : une pose de diagnostic entre trop tardive

Ce profil particulier des symptômes cliniques mène souvent à une errance dans le parcours de diagnostic de ces malades jeunes.

Les symptômes chez les personnes de 40 ou 50 ans sont souvent mal connus ou sous-estimés : lorsqu’ils se présentent, la personne malade ou même les professionnels de santé ne pensent pas spontanément à la maladie d’Alzheimer.

Aujourd’hui en France, la pose de diagnostic de la maladie d’Alzheimer est encore trop tardive : elle se fait entre le stade léger et modéré de la maladie, alors qu’aujourd’hui nous sommes capables de poser un diagnostic au tout début du stade léger. Dre Panchal

Cette prise en charge tardive chez le malade jeune peut mener à des conséquences lourdes sur le mode de vie. La plupart du temps, ces personnes travaillent encore et ont de jeunes enfants ou des adolescents dont ils doivent s’occuper, souligne la Fondation Vaincre Alzheimer. 

C’est pourquoi il est important connaître les signes d’alerte, et de se montrer vigilant, avertit la Dre Panchal. Un diagnostic précoce permettra de freiner le développement de la maladie et facilitera la prise en charge.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *