Spread the love


Faibles en calories, mais riches en calcium et en probiotiques, les yaourts ont tout pour plaire. Attention toutefois aux faux-amis… Certains produits sont bien plus riches qu’ils n’en ont l’air, c’est pourquoi il vaut mieux lire les étiquettes dans les rayons de supermarché ! Éclairages de Coline Flandrin, diététicienne nutritionniste à Lille et praticienne du G.R.O.S. (Groupe de Réflexion sur l’Obésité et le Surpoids).

Bienfaits : pourquoi manger des yaourts ?

La composition des yaourts peut varier selon le type de yaourt et les ingrédients utilisés. Ces produits laitiers sont généralement fabriqués à partir de lait de vache, de brebis ou de chèvre que l’on pasteurise avant d’ajouter deux bactéries lactiques : lactobacillus bulgaricus et streptococcus thermophilus. On peut ensuite les consommer nature, sucrés (ajout de sucre, de morceaux de fruits, de confiture, de miel, etc.) ou salés (ajout d’herbe, d’ail, de sel, etc.).

Non seulement, ils présentent une grande variété de goût, mais leur composition est pour le moins intéressante pour notre santé globale :

  • Les yaourts sont une bonne source de nutriments essentiels, particulièrement de protéines, de calcium, de phosphore, de vitamineB12, de riboflavine (vitamine B2) et de magnésium. Ces nutriments sont importants pour la santé de nos os, de nos dents et de nos muscles, la production d’énergie et le bon fonctionnement de notre système nerveux.
  • Les yaourts contiennent également des bactéries et levures bénéfiques pour notre santé digestive : les probiotiques, qui contribuent à améliorer la santé intestinale en favorisant la croissance des bonnes bactéries et en réduisant la présence des bactéries nocives. Ils favorisent par ailleurs la digestion et renforcent le système immunitaire.

De fait, le Plan National Nutrition Santé (PNNS) piloté par le ministère de la Santé recommande de consommer trois produits laitiers par jour pendant l’enfance et l’adolescence, puis deux produits laitiers par jour à l’âge adulte.

Bon à savoir : les personnes qui souffrent d’une intolérance au lactose supportent généralement mieux les yaourts. En effet, les bactéries présentent dans ces desserts rendent le lactose plus digeste. Il serait donc dommage de vous en priver !

Régime : les yaourts font-ils plutôt mincir ou prendre du poids ?

Les yaourts ne font ni mincir ni grossir, répond Coline Flandrin. En réalité, la prise et la perte de poids dépendent uniquement de notre équilibre énergétique, autrement dit, du rapport entre nos apports et nos dépenses caloriques. Et de préciser : « La première étape pour mieux maîtriser son poids est de déterminer son besoin calorique à l’aide d’un(e) professionnel(le) de santé. On peut ensuite adapter son alimentation et son activité quotidienne en conséquence ».

Combien de calories par yaourt ?

Les yaourts ont tout à fait leur place dans le cadre d’un régime alimentaire sain et équilibré pour favoriser la perte de poids. Ces derniers contiennent en moyenne 45,5 kcal pour 100 g de yaourt. Par ailleurs, leurs protéines leur confèrent un effet rassasiant qui limite les grignotages entre les repas et préservent la masse musculaire, deux propriétés très intéressantes pour mincir. Toutefois, il faut choisir des yaourts faibles en sucres ajoutés et en matières grasses, idéalement, des yaourts nature sans sucre !

En résumé, les yaourts peuvent être intéressants dans le cadre d’une alimentation minceur, mais ils ne sont en aucun cas un dessert magique qui fait maigrir ! Oubliez tout de suite le fameux « régime yaourt » qui consiste à se nourrir quasi exclusivement de yaourts pour perdre jusqu’à cinq kilos en une semaine. Diversifiez vos sources de protéines, de fibres alimentaires, de vitamines, de minéraux, etc.

Sucre, caramel, confiture… Ne chargez pas trop vos yaourts !

Pour que vos yaourts restent de bons alliés, mieux vaut éviter d’y ajouter des toppings sucrés, comme du sucre, du caramel ou de la confiture. Ces ajouts peuvent relever le goût et la texture de votre yaourt, mais ils peuvent surtout considérablement augmenter la teneur calorique de vos desserts et en-cas, surtout si vous avez la main lourde. N’oubliez pas que la consommation excessive de sucre peut avoir des effets délétères pour notre santé, comme l’augmentation du risque dediabète de type 2et de maladies cardiovasculaires.

Il est préférable d’utiliser des alternatives plus saines aux garnitures sucrées :

  • Ajoutez des morceaux de fruits frais tels que des baies, des tranches de banane, des morceaux de mangue ou d’ananas. Les fruits sont naturellement sucrés et apportent des fibres, des vitamines et des minéraux supplémentaires.
  • Saupoudrez vos yaourts avec des noix hachées (amandes, noix, noix de cajou) ou des graines (chia, lin, citrouille), qui apportent une texture croquante, des acides gras sains et des protéines.
  • Si vous avez besoin d’un peu de douceur, optez pour des édulcorants naturels tels que le miel ou le sirop d’érable, avec modération.
  • Ajoutez de la saveur à vos yaourts en les saupoudrant d’épices comme la cannelle, la cardamome, la vanille ou la poudre de cacao sans sucre ajouté.

Quid des yaourts allégés ?

Les yaourts allégés sont, certes, moins caloriques, mais il faut surveiller leur teneur en édulcorants et en additifs alimentaires, utilisés pour compenser la réduction de matières grasses et relever le goût. Certains édulcorants artificiels peuvent en effet avoir un impact sur la régulation de l’appétit. Par ailleurs, tour comme les additifs alimentaires, ils peuvent avoir des effets délétères pour la santé lorsqu’ils sont consommés en grandes quantités. Lisez donc attentivement les étiquettes !

Et les yaourts végétaux ?

Vous préférez limiter les yaourts traditionnels pour des questions de digestion ou d’éthique (régime vegan, par exemple) ? Les yaourts à base de lait végétal (lait de soja, de noisettes ou d’amande) peuvent être une alternative intéressante et peu calorique, étant donné qu’ils sont riches en eau.

Est-ce bon de manger beaucoup de yaourt ?

En théorie, selon les recommandations du PNNS, chaque adulte devrait consommer au moins deux yaourts par jour. D’un point de vue nutritionnel, il n’est pas forcément intéressant d’en consommer en grandes quantités, mais tant que vous restez en dessous de votre apport calorique total recommandé, la prise de poids est a priori limitée. Comme indiqué ci-dessus, prenez garde à la teneur en sucre des yaourts industriels et diversifiez vos sources alimentaires pour obtenir l’éventail complet de nutriments.

Leave a Reply

Your email address will not be published.