Spread the love


Pour certaines personnes, les ramen représentent un plat facile à préparer et économique. Un ramen chaud est réconfortant, savoureux et parfumé. Mais est-il bon pour la santé ? Une nutritionniste américaine répond pour le média Eating Well.

Ce plat composé de nouilles, de bouillon et de garnitures, originaire de Chine, a été importé au Japon vers la fin des années 1900. Dans le Japon de l’après-guerre, la pire récolte de riz combinée à des pénuries alimentaires a contribué à populariser à plat, fabriqué avec de la farine de blé. Puis en 1958, les ramen instantanés ont vu le jour, et ont rendu ce plat mondialement célèbre. Les ramen instantanés sont généralement composés d’un bloc de nouilles frites ou séchées, d’un sachet d’arômes et de garnitures séchées, qui sont réhydratés et cuits dans de l’eau bouillante.

Des avantages et des inconvénients

Le type de nouilles et de bouillon peut varier, et la garniture se compose d’une protéine (tranches de porc, viande hachée, poisson ou œuf dur mariné au soja) et de légumes (algues, pousses de bambou, germes de soja, chou pak-choï ou échalotes). La variété de ce plat fait qu’il est difficile de le qualifier de bon ou mauvais pour la santé. Une chose est certaine : sa valeur nutritionnelle est limitée.

Un ramen contient des glucides, des lipides, des protéines et quelques micronutriments comme les vitamines B et le fer. « Objectivement, les nouilles ramen instantanées ne sont peut-être pas l’option la plus nutritive qui soit. Elles peuvent être très riches en sodium et ne pas contenir beaucoup de fibres, de céréales complètes, de vitamines ou de minéraux », explique l’experte en nutrition Cara Harbstreet. « Toutefois, comme pour tout aliment, il est important de prendre en compte l’ensemble de la situation. »

Les ramen instantanés présentent de nombreux avantages. Ils sont économiques, rapides et faciles à préparer, et ne nécessitent qu’un équipement de cuisine limité. « Ils constituent une option riche en glucides qui peut être une source d’énergie facile et abordable. » Leur principal défaut : le sodium. Les sachets d’arômes qui accompagnent les ramen emballés sont souvent très riches en sel.

Pimper son ramen

Bonne nouvelle : vous pouvez améliorer votre ramen. « L’une de mes stratégies préférées pour améliorer un ramen est d’ajouter des légumes ! Qu’il s’agisse de champignons, de carottes, ou de chou, tout peut instantanément ajouter de la saveur, du volume et des éléments nutritifs à ce plat », indique Cara Harbstreet. L’ajout d’un œuf, d’edamame ou de tofu permet également d’apporter de la protéine, et de nombreux bienfaits.

Enfin, pour réduire la quantité de sel, vous pouvez diminuer la dose des sachets d’arômes, puis ajuster en fonction des besoins, ou préparer directement votre propre bouillon et assaisonnement.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *