Spread the love


Laëtitia Milot a partagé son combat long et difficile pour la maternité. Lors de l’émission, Laëtitia Milot était accompagnée de son mari Badri et de leur fille de 5 ans, Lyana. L’actrice de 43 ans a chaleureusement évoqué leur belle histoire d’amour qui a abouti à la naissance de leur enfant après onze ans de lutte contre son endométriose. Pour Laëtitia Milot, ces épreuves ont renforcé leur détermination et sont à l’origine de leur force (source 1). Pour le père de famille, l’arrivée de leur enfant est considérée comme un “cadeau du ciel”. Cependant, le couple reconnaît qu’ils auraient aimé offrir un frère ou une sœur à leur fille, mais que la vie en a décidé autrement.

Après ces complications, l’actrice tient à relativiser sa situation en soulignant que “la vie leur a déjà offert ce magnifique cadeau : Lyana”, ce qui n’est pas le cas pour certains couples et notamment pour les femmes touchées par l’endométriose.  Elle compte savourer chaque moment passé avec sa fille, même si elle reprend progressivement ses projets professionnels. L’endométriose, qui touche 1 femme sur 10, ôte parfois la possibilité d’enfanter pour beaucoup de femmes malades, même si, comme pour Laëtitia Milot, à l’aide d’aide médicale, la grossesse est tout à fait possible. Il existe de nombreux mécanismes d’infertilité qui peuvent affecter toutes les étapes de la reproduction. Ces mécanismes comprennent des troubles de l’ovulation, une diminution de la réserve folliculaire, des anomalies de la fécondation, des problèmes de captation des ovocytes, des troubles du transport des gamètes et des difficultés d’implantation. Lorsque le liquide péritonéal est régurgité pendant les menstruations, une inflammation se produit, perturbant ainsi la rencontre entre l’ovocyte et le spermatozoïde. En conséquence, les chances de grossesse in vivo sont réduites (source 2).

Leave a Reply

Your email address will not be published.