Spread the love


Cette recherche, portant sur 2000 hommes diagnostiqués avec un cancer de la prostate, révèle que ceux qui ont adopté une alimentation principalement végétale ont vu leur risque de progression de la maladie diminuer de 47%. Cette observation repose sur le suivi de ces hommes pendant une moyenne de 6,5 ans après leur diagnostic. Les participants qui ont favorisé les aliments d’origine végétale ont enregistré une réduction significative du risque de progression de la maladie, par rapport à ceux consommant moins de ces aliments.

Selon Vivian Liu, coordinatrice de l’étude à l’Université de Californie, cette protection accrue a été obtenue sans nécessité de devenir végétarien strict. Il suffit de consommer quotidiennement 8 portions de fruits, légumes ou céréales complètes, tout en maintenant environ 4 portions de viande, d’œufs ou de produits laitiers.

Les bienfaits de cette alimentation végétale résident dans les vitamines et les minéraux qu’elle contient.Ces nutriments stimulent les défenses immunitaires, ont une action anti-inflammatoire et agissent comme un bouclier contre la transformation et la multiplication des cellules cancéreuses.

En revanche, les aliments d’origine animale peuvent avoir des effets néfastes sur la santé. En effet, les substances toxiques générées lors de la cuisson à haute température de la viande, telles que les amines hétérocycliques, ainsi qu’un composé présent dans les produits laitiers appelé IGF1, peuvent favoriser la croissance tumorale.

Le Pr François Desgrandchamps, chirurgien urologue à l’Hôpital Saint-Louis à Paris, voit dans cette étude une incitation supplémentaire à encourager ses patients à adopter une alimentation riche en aliments végétaux. Il rappelle qu’une autre étude récente a également montré les bienfaits des fruits et légumes sur la santé sexuelle et urinaire des hommes atteints de cancer de la prostate.

Bien que l’alimentation puisse jouer un rôle important dans la lutte contre le cancer de la prostate, il est essentiel de souligner que ces études ne remplacent pas les traitements médicaux recommandés par les médecins. Elles viennent plutôt compléter ces traitements en offrant une approche holistique de la prise en charge de la maladie.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *