Spread the love


Avec le retour des beaux jours, les étals des marchés regorgent de fruits et légumes primeur. On peut enfin laisser tomber les topinambours et la soupe de potirons, et profiter des vitamines des fruits et légumes du printemps.

Parmi les fruits et légumes conseillés par les nutritionnistes en ce mois de mai, il y en a deux qui avaient déjà fait leur apparition sur les marchés en avril. Les radis, appréciés pour leur teneur en vitamine C, et les asperges, qui permettent de faire le plein de fibres prébiotiques, de protéines et de vitamine K. Mais les diététiciens ont complété leur liste avec trois autres aliments chouchou du mois de mai.

Les cerises pour leurs antioxydants

Les cerises possèdent de nombreux avantages nutritionnels. Pour commencer, une portion de 100 g  fournit 3 grammes de fibres « ce qui contrôle tout, de la glycémie à la santé intestinale et cardiaque » souligne la diététicienne Mélissa Renae.

Les cerises sont également riches en antioxydants et en composés anti-inflammatoires, qui sont bénéfiques pour prévenir le développement de maladies chroniques, protéger contre le vieillissement prématuré et améliorer la santé cardiaque.

Les carottes pour leur bêta-carotène

Bien qu’on en trouve toute l’année, « c’est au mois de mai que les carottes sont à leur meilleur pour leur teneur en bêta-carotène, un caroténoïde que le corps convertit en vitamine A » explique la diététicienne Angel Planells,  porte-parole de l’Académie américaine de nutrition et de diététique. Elles sont aussi très riches en fibres, ce qui permet de réguler le transit.

C’est en mai qu’apparaissent les carottes primeur, au goût légèrement sucré. Pas besoin de les éplucher : un rinçage et un simple grattage permettent de conserver tous les nutriments. Bref, c’est le mois idéal pour tester LA recette ultime de carottes râpées, celle qui va vous faire oublier les carottes en barquette de plastique !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *