Spread the love


Être en bonne forme physique est indispensable pour des stars de la musique comme Taylor Swift. Son corps est constamment scruté par les photographes et les fans, mais il constitue aussi son principal outil de travail. Afin d’effectuer des performances de qualité sur scène, elle a donc besoin de suivre un entraînement sportif adapté, que son coach Kirk Myers a mis au point pour elle.

Le fondateur du Dogpound Gym de New York et de Los Angeles entraîne la star depuis près de dix ans. Dans un entretien pour Vogue US, il explique son travail de coach sportif : « Il s’agit principalement d’un entraînement individuel, au cours duquel je m’intéresse vraiment à vos objectifs et à ce que vous essayez d’atteindre en particulier. Il peut s’agir d’un mariage, d’un record personnel de forme physique ou d’un rôle à venir dans un film. »

Du sur-mesure

En ce qui concerne Taylor Swift, le sportif fait comprendre à quel point l’entraînement de la chanteuse, ponctué par des tours du monde réguliers, est compliqué à organiser. « C’est du sur-mesure« , dit-il. « Lorsqu’elle n’est pas en tournée, nous nous entraînons jusqu’à six jours par semaine, parfois deux heures par jour. L’accent est mis sur la force, le conditionnement et le ciblage de son tronc, ce qui est essentiel pour l’aider à chanter, danser, etc.  »

Lorsqu’elle est en tournée, Taylor Swift n’abandonne pas le sport, malgré l’effort physique qu’elle fournit sur scène plusieurs heures par semaine. « Si vous avez vu un concert, vous savez à quel point c’est intense physiquement. Imaginez que vous fassiez cela trois ou quatre jours d’affilée, que vous ayez enfin quelques jours de repos et que vous vous présentiez encore à la salle de sport. C’est ça Taylor« .

Respirer à plein poumons

Pendant ce qu’il appelle la « saison pleine », Kirk Myers propose en moyenne deux entraînements par semaine. « L’entraînement en cours de saison était plus axé sur l’entretien, et donc sur la stabilité, la mobilité et la biomécanique. » Des techniques de récupération ont été également mises au point avec l’aide d’un médecin. « Il est important de se concentrer sur la respiration lorsque l’on travaille la force du tronc« , conseille le coach. « Le fait de respirer pleinement pendant les séances d’entraînement aide à renforcer la partie haute du corps. »

Une bonne dose de motivation est nécessaire pour aller au bout de cette routine sportive. « Taylor est la personne la plus résiliente que j’ai rencontré », conclut-il. « Cela se traduit dans son entraînement et tout au long de ses séances. Lorsque je lui propose un exercice difficile ou une séance exigeante, elle est non seulement capable de le réaliser et de le surmonter, mais elle persévère également en passant à l’exercice suivant. En fin de compte, cela la rend plus forte, plus performante et plus rapide.« 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *