Spread the love


Est-ce que le vin est calorique ?

Le principal constituant du vin, c’est l’eau ! Il en contient environ 87 %. Et, vous l’avez deviné, le principal nutriment calorique est l’alcool (10 à 15 %), en particulier l’éthanol. L’apport calorique est par conséquent peu important (82 calories/10 cl) si vous ne consommez qu’un seul ballon de vin rouge ou blanc. On parle de « calories vides » car elles n’apportent aucune valeur nutritive.

Le vin renferme également un taux de sucres simples non fermentés de 2,63 g/100 g (glucose, fructose) qui participent très modérément à l’apport calorique. Mais ces derniers consommés en excès peuvent avoir un impact sur votre corps en entraînant une prise de poids.

Pourquoi le vin peut-il faire grossir ?

Nous l’avons vu, le vin n’apporte que 82 calories/10 cl donc il ne provoque pas directement de prise de poids du corps. Cependant, elles sont à ajouter aux calories des aliments consommés, en particulier lors de bons repas et si ces derniers sont gras. La fréquence de la consommation a également son importance. Ce qui change la donne. Et pour ceux qui ne s’arrêtent pas à un verre, l’addition calorique peut être lourde !

Aussi, boire trop de vin peut vous amener à consommer plus de calories (causant de mauvais choix alimentaires et un appétit augmenté) que vous n’en dépensez. Résultat : des kilos supplémentaires seront au rendez-vous. Vous l’avez compris, ce n’est pas un bon calcul ! C’est toujours la dose qui fait le poison.

Si la consommation dépasse vraiment le raisonnable, vous pouvez également vous retrouver dans la situation contraire : ne plus être en état d’avoir des prises alimentaires d’où un manque d’apport calorique et une perte de poids au compteur. Ce n’est pas non plus un bon calcul car des problèmes de santé pointeront certainement le bout de leur nez à moyen ou long terme.

Quel type de vin fait le moins grossir ?

Nombreuses sont les variétés de vin. On retrouve ainsi des vins rouges, blancs ou rosés avec des taux de sucre et d’alcool différents, ce qui conditionne l’apport calorique. Il convient alors de bien choisir son type de vin pour éviter de consommer un trop-plein de calories.

Est-ce que le vin rouge de table fait grossir ?

Beaucoup de gens se demandent si la consommation de vin rouge peut contribuer à la prise de poids. La réponse est oui, s’il est consommé avec exagération (plus de 7 verres par semaine).

Il est important de souligner que le vin rouge est une source d’antioxydants qui protègent l’organisme des radicaux libres (substances indésirables responsables du vieillissement prématuré de la peau). Donc consommé en quantités raisonnables, on peut avancer que le vin offre des bienfaits pour le corps et sa santé sans prise de poids.

Et qu’en est-il du vin blanc ? Fait-il grossir ?

Côté vin blanc, quelques nuances sont à faire. Si vous choisissez un vin blanc sec, il contient un peu moins de calories qu’un vin rouge mais il le talonne de très près. Vous gagnez 8 calories/10 cl. En revanche, un vin blanc liquoreux type Montbazillac ou Sauternes, sera plus riche en sucre donc en calories (environ 130 calories/10 cl). Il ne joue donc pas la carte de la légèreté. Optez alors pour un vin blanc sec, vous réduirez déjà l’apport en sucre… Mais pas en alcool !

Le vin rosé fait-il plus grossir que le vin rouge ou blanc ?

Le vin rosé est à peine plus calorique que le vin rouge ou blanc en totalisant 87 calories/10 cl. Donc ce n’est pas plus un meilleur allié pour votre ligne. Et encore moins si vous êtes adepte des vins rosés aux fruits qui contiennent en plus du sucre, donc des calories.

Le vin sans alcool fait-il grossir ?

Le vin sans alcool ne contient quasiment pas de calories, ce qui peut laisser penser qu’il n’a aucune incidence sur la ligne. Pour autant, ce n’est pas une raison pour en consommer plus. À noter que certains vins sans alcool contiennent des sucres ajoutés, ce qui peut alourdir la note calorique.

Peut-on grossir en consommant du champagne ?

Le champagne détient la palme des vins les moins caloriques. En effet, il est moins riche en calories que ses congénères en affichant fièrement 80 calories pour une flûte de 10 cl et 70 calories s’il est brut. C’est plutôt une bonne nouvelle ! Il est donc moins susceptible de contribuer à une prise de poids. Un bémol toutefois : il n’aura pas le même impact si vous l’enrichissez de crème de cassis riche en sucres et alcool.

Est-ce que le vin fait gonfler le ventre ?

La consommation répétée et exagérée de vin peut entraîner une prise de poids et un ventre gonflé, car l’alcool contenu dans le vin déshydrate et les graisses se concentrent au niveau du ventre.

Comment boire du vin sans grossir et sans risque pour la santé ?

Une routine de consommation de vin n’est pas anodine. On peut vite tomber dans l’addiction, avec les risques sur la santé (atteintes du foie et du pancréas, cancer, accidents…) que cela engendre. Le vin doit toujours être consommé avec modération. Bien entendu, on ne consomme ni vin ni tout autre alcool pendant la grossesse, en raison des risques que cela fait courir au fœtus.

De façon générale, voici les limites de consommation à respecter :

  • limiter sa consommation à 1 verre de vin par jour, avec des jours dans la semaine sans consommation ;
  • ne pas dépasser 7 verres par semaine ;
  • ne pas dépasser 2 verres par occasion.

Pour les petits malins en quête d’amaigrissement et d’astuce : rien ne sert de le noyer dans de l’eau, la quantité d’alcool ingérée sera la même ! En revanche, alterner l’eau et le vin avec plus d’eau que de vin est une bonne solution car l’alcool déshydrate.

Pendant les soirées avec consommation d’alcool, il est important de s’alimenter suffisamment pour protéger votre corps face à l’alcool. D’un autre côté, pour éviter de prendre du poids, il ne faut éviter de manger en trop grande quantité ou trop gras, que ce soit pendant la soirée ou le lendemain.

Est-ce que boire du vin fait maigrir ?

Sans surprise, à la question : le vin fait-il maigrir ? La réponse est non. C’est un produit à consommer avec modération pour ne pas grossir et aussi pour sa santé et à coupler avec l’adoption de bonnes habitudes alimentaires et la pratique d’une activité physique.

Une étude scientifique de 2010 par des chercheurs du CNRS (source 1) a mis en évidence que le resvératrol, un antioxydant de type polyphénol présent dans le vin, consommé modérément et au cours d’un repas, contribuerait à réduire l’appétit. Cette étude mérite d’être complétée.

Peut-on boire du vin de temps en temps quand on fait un régime ?

On peut tout à fait consommer du vin de temps en temps lors d’un régime sauf contre-indication médicale, à condition d’en faire une consommation raisonnée et de ne pas consommer une bouteille de vin par jour. Il ne faut pas confondre non plus vin et boissons alcoolisées comme les eaux-de-vie qui ne contiennent que de l’alcool et ne bénéficient donc pas du même impact sur la ligne. On rangera donc au placard les spiritueux en cocktail titrant à plus de 40° (parmi lesquels gins, vodka, rhum…) peu compatibles avec la ligne.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *