Spread the love


Calories : quelle est la dépense énergétique pour une heure de vélo ?

Le vélo est un sport cardio, qui peut engendrer une dépense énergétique très variable en fonction de la condition physique du cycliste et de l’intensité de la pratique. Une heure de promenade familiale sur terrain plat ne permettra évidemment pas de brûler le même nombre de calories qu’une heure en montagne à forte intensité lors d’une course en compétition par exemple. On estime ainsi que la dépense calorique peut varier de 100 à plus de 600 calories pour une heure de vélo

Résultats : Est-ce que 30 min de vélo par jour fait maigrir ?

La perte de poids est le résultat d’un déficit calorique, à savoir de dépenses caloriques plus élevées que les apports caloriques alimentaires.
La pratique quotidienne d’un sport permet d’augmenter les dépenses caloriques, qui, si elles ne sont pas compensées par une augmentation de l’alimentation, vont engendrer une perte de poids à plus ou moins court terme. 

“Toute activité physique est bonne à prendre ! Une personne habituellement sédentaire et en surpoids, qui se met à faire trente minutes de vélo par jour, va donc vraisemblablement perdre du poids si elle ne compense pas cette activité supplémentaire en mangeant d’avantage” explique la Dre Colette Nordmann. 
Plus la pratique est régulière, et les séances longues et de forte intensité, plus l’amaigrissement sera efficace. 

Sport : Est-ce que faire du vélo affine le ventre ?

Lorsque l’on perd du poids, en faisant du sport ou en modifiant son alimentation, l’amaigrissement se fait toujours de façon uniforme sur l’ensemble du corps.

Le vélo, pratiqué régulièrement et avec une certaine intensité, peut faire mincir et galber la silhouette mais de façon uniforme. La perte de poids sera donc répartie sur l’ensemble du corps et pas uniquement le ventre. Dre Colette Nordmann, médecin du Sport Santé à la Fédération Française de Cyclisme.

Par ailleurs, si la pratique du vélo sollicite principalement la partie basse du corps, et en particulier les fessiers, les cuisses et les mollets, elle demande également un engagement des muscles du tronc et du dos pour maintenir une posture stable et équilibrée tout en pédalant. Les muscles abdominaux aident ainsi à stabiliser le tronc et à transférer la puissance des jambes vers les pédales. La sangle abdominale est donc raffermie, et le ventre parait donc plus plat. 

VTT, vélo de route, d’appartement, semi-couché ou vélo elliptique : lequel est le plus efficace pour raffermir rapidement le ventre ?

Pour perdre du ventre, il est important de choisir une activité qui d’une part engendre une dépense calorique efficace, d’autre part nécessite un engagement de la sangle abdominale et enfin, qui soit suffisamment attractive pour être pratiquée régulièrement. Si toutes les activités sportives peuvent donc être efficaces pour raffermir le ventre, le VTT et le vélo elliptique sont à priori les plus recommandés. 
Le VTT se pratique sur des terrains variés et accidentés, et sollicite donc fortement le tronc et les muscles abdominaux pour maintenir l’équilibre et contrôler le vélo. Il est par ailleurs plus énergivore que le vélo de route et moins répétitif et monotone que le vélo d’appartement. 

Le vélo elliptique quant à lui, engage le corps entier, augmentant la dépense calorique et renforçant les muscles abdominaux grâce à la stabilisation du tronc. Son bémol : il est plus monotone que le vélo en plein air et risque donc davantage de lasser. 
“Enfin, s’il est moins courant et donc plus difficile d’accès que les autres, le vélo semi-couché est très efficace pour renforcer la sangle abdominale, car le poids du corps est diffusé sur le dossier et l’assise ce qui nécessite un engagement de tout le tronc” ajoute la Dre Nordmann. 

Exercice, alimentation : Comment maigrir et perdre la graisse du ventre ?

Perdre la petite bedaine adipeuse nécessite obligatoirement de perdre du poids, et donc de mettre son organisme en déficit calorique. Pour cela, trois solutions :

– Réduire significativement le niveau calorique de son alimentation, sans augmenter ses dépenses caloriques donc sans faire de sport. 
– Augmenter significativement ses dépenses caloriques en faisant du sport et en bougeant davantage au quotidien, mais sans modifier son alimentation.
– Réduire sensiblement le niveau calorique de son alimentation tout en augmentant ses dépenses caloriques par l’activité physique. 

La troisième option est à priori la plus sûre et efficace, car elle permet de ne pas s’imposer un régime alimentaire trop restrictif souvent voué à l’échec, ni une pratique sportive trop importante qui risque d’être abandonnée précocement. 
 

Pour perdre du poids – et donc de la graisse abdominale – je recommande au moins deux à trois séances d’une heure et demie à deux heures de vélo par semaine, couplées à une alimentation saine et équilibrée. Dre Nordmann.

Côté assiette, on veille à privilégier les fruits et légumes frais, les céréales complètes, les graines, le poisson, les viandes maigres et les produits laitiers peu gras. On limite à l’inverse la malbouffe, les aliments ultra-transformés, les fritures, les charcuteries, les viandes grasses, les sucreries. 

Notons enfin que certaines personnes ont un petit ventre rebondi, sans pour autant être en surpoids : c’est souvent la conséquence de troubles digestifs et de ballonnements.  Pour limiter ce phénomène, on recommande de : manger lentement, bien mâcher, limiter les boissons gazeuses et les sodas, ainsi que tous les aliments indigestes ou qui fermentent, tels que les légumes secs, les choux, le pain blanc très frais, les fritures, les édulcorants de type sorbitol, mannitol, xylitol souvent utilisés dans les bonbons et chewing-gums sans sucre. 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *