Spread the love


Quels sont les bienfaits du vélo pour les seniors ?

Le vélo est un sport santé par excellence, dont la pratique se prête particulièrement bien aux séniors. “L’âge n’est pas un obstacle au cyclisme, bien au contraire !” confirme la Dre Nordman. 
Les bienfaits santé de la petite reine pour les personnes âgées sont nombreux : 

Comme c’est le cas à tout âge, le vélo renforce le cœur, améliore la circulation sanguine, aide à en effet à abaisser la tension artérielle, à réduire le taux de cholestérol et à augmenter la capacité cardiorespiratoire. Tous ces effets conjoints contribuent à réduire le risque de maladies cardiovasculaires et donc la mortalité liées aux accidents cardiaques et vasculaires, ce qui est particulièrement bénéfiques pour les plus de 60 ans. 

L’action de pédaler renforce les muscles des jambes, des fessiers et du tronc, et maintient la mobilité des articulations. Les muscles sont sollicités, mais les articulations sont préservées d’une pression excessive, ce qui est particulièrement bénéfique pour les personnes souffrant d’arthrite ou d’autres problèmes articulaires.

Le vélo est un sport porté, ce qui limite les impacts et les traumatismes articulaires. Il renforce les muscles, donc les raccourcit : ainsi le muscle libère l’espace articulaire. Par ailleurs, les mouvements de rotation de la cheville, du genou et de la hanche favorisent la sécrétion de liquide synovial, qui lubrifie l’articulation et permet son meilleur fonctionnement. Dre Colette Nordmann, médecin du Sport Santé à la Fédération Française de Cyclisme

Le vélo nécessite une coordination entre les jambes, les bras et le tronc, ce qui contribue à améliorer l’équilibreet la proprioception et donc à réduire le risque de chutes, un problème courant et potentiellement grave chez les seniors.

Plus encore lorsqu’il est pratiqué au grand air et en pleine nature, le vélo diminue les niveaux de stress, améliore l’humeur et réduit les symptômes de dépression et d’anxiété. Sa pratique provoque un sentiment de liberté, et permet la libération des endorphines, les hormones du bien-être. Souvent pratiqué en groupe, le vélo favorise en outre le lien social et réduit l’isolement, fréquent chez les plus agés. 

La science s’est d’ailleurs penchée à plusieurs reprises sur les bénéfices de ce sport sur la prévalence de certaines maladies courantes dont la prévalence augmente avec l’âge. À partir d’une synthèse de plusieurs études internationales, un rapport français réalisé en 2013 pour le ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, et regroupant les résultats de plusieurs études internationales, avait chiffré la réduction des risques pour quelques grandes pathologies. Elle a observé un risque réduit de 30 % pour les maladies coronariennes, de 24 % pour les maladies vasculaires cérébrales, de 20 % pour le diabète de type 2, de 15 % pour le cancer du sein, et enfin de 40 % pour le cancer du côlon.

Comment faire du vélo sans risque à l’âge de 70 ans ?

Le vélo est un sport tout à fait adapté aux seniors, à condition de respecter certaines règles de sécurité.
Tout d’abord, une consultation médicale préalable permettra de s’assurer qu’il n’y a aucune contre-indication médicale à la pratique du vélo. Puis, il convient de s’équiper correctement, en veillant notamment à porter un casque et des gants, ainsi qu’un vêtement réfléchissant pour être vu par les éventuels automobilistes.
Le vélo doit être préalablement entièrement révisé avant chaque sortie, en particulier les pneus, les freins et la chaîne. 
On veillera ensuite à choisir un parcours le plus sûr possible, de préférence en plat, sur une piste cyclable goudronnée, et dont le parcours est connu du cycliste. 
L’intensité et le rythme doivent être augmentés très progressivement et toujours rester modérés, surtout par temps chaud.
Dans la mesure du possible, on ne part pas seul, mais à deux ou en groupe pour plus de sécurité, et on veille surtout à avoir sur soi un téléphone portable en cas d’urgence !

Vélo d’appartement, vélo électrique, triporteur : quel est le vélo le plus adapté pour les seniors à mobilité réduite ?

Il existe plusieurs types de vélo, qui peuvent être de bonnes alternatives au vélo traditionnel pour les seniors, en fonction des problématiques rencontrées. 

En cas de problèmes d’équilibre par exemple, les tricycles ou triporteurs offrent beaucoup plus de stabilités et permettent de limiter les risques de chute. Colette Nordmann.

Le vélo d’appartement est également un choix sûr pour les personnes souffrant de problème d’équilibres ou qui se sentent vulnérables sur la route. 
Les vélos couchés sont aussi une très bonne option, car également sur trois roues, et bien plus proche du sol donc plus stable. “Ils ont en plus l’avantage d’être plus confortable en particulier pour les personnes qui souffrent de douleurs dorsales, cervicales ou aux épaules” ajoute la Dre Nordmann. 
Les vélos à assistance électrique (VAE) sont enfin un bon choix pour les personnes en situation d’obésité ou souffrant d’insuffisance cardiaque. “Le VAE permet la pratique du vélo à des seniors qui n’auraient jamais pu en faire sans assistance électrique : c’est donc une très bonne chose. Sa pratique entraine une diminution de 30% de l’effort sur du plat, et de 50% en côte, l’effort fourni reste donc non négligeable” souligne notre experte. 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *